vendredi , 20 avril 2018
Accueil » Editions » Un printemps pour petits… et grands!
Goupil est un conte médiéval, entre poésie et humour. ©Sylvain Caro

Un printemps pour petits… et grands!

À La julienne, on aime les spectacles et les rencontres pour petits… et grands! De Goupil aux Thés dansants, de l’exposition Faut pas confondre au Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH), il y en aura pour tous les goûts.

Quand le goupil fait des siennes
Conte drolatique, Goupil est un spectacle poétique qui fait rire et réfléchir. Destiné aux petits dès 6 ans, il mélange théâtre, musique, mime et langue des signes. Mais qu’est-ce que c’est, un goupil? Rien d’autre qu’un renard. Le terme vient du Moyen Àge. Il désigne le rusé héros d’un ensemble de récits rédigés en ancien français: le Roman de Renart, comme on écrivait alors. Renart, c’est un goupil qui n’est jamais à court d’idées pour jouer un mauvais tour… ce qui le met dans de fâcheuses postures! Goupil transpose, sur scène, la richesse du Roman de Renart, où les animaux incarnent les défauts des hommes pour mieux les dénoncer. Mis sur pied par la Cie Les Compagnons de Pierre Ménard, ce conte est narré par un conteur-lecteur-vociférateur, spécialiste des changements de voix. À ses ordres, deux comédiennes miment le récit, tout en le signant en langue des signes: les aventures de Renart prennent une tournure universelle. Enfin, un violoncelliste complète le tableau, accompagné d’une bande-son remplie de bruitages. À voir le samedi 10 et le dimanche 11 mars! En parallèle de Goupil, La julienne propose aux enfants d’autres événements. Parmi eux, l’exposition Faut pas confondre, du jeudi 1er mars au vendredi 20 avril. Les plus petits y verront le monde à leur hauteur, grâce aux illustrations tirées du livre Faut pas confondre, d’Hervé Tullet. Et le mardi 27 mars, les Comptines et jeux de doigts accueilleront les petits, entre 1 et 4 ans.

Et pour les grands…
La julienne ne sera pas en reste et proposera de nombreuses activités pour ses plus grands visiteurs. Deux Thés dansants seront organisés, les lundi 5 et mardi 27 mars. Pourquoi ne pas venir danser ensemble, dans une atmosphère conviviale? Puis, dans le cadre d’un partenariat avec le FIFDH, La julienne projettera gratuitement, le lundi 12 mars, un documentaire de la journaliste et réalisatrice genevoise, Anne-Frédérique Widmann. Intitulé Free Men, ce film peindra le quotidien du condamné à mort Kenneth Reams, emprisonné mais nourri d’un féroce envie de vivre, entre art, résilience et dignité. En mars, rendez-vous à La julienne!

Magali Bossi

Goupil – Les 10 et 11 mars (16 h)
Faut pas confondre – Du 1er mars au 20 avril
Comptines et jeux de doigts – Le 27 mars (9 h 30 et 10 h 30)
Thés dansants – Les 5 et 27 mars (de 15 h à 18 h)
Free Men – Le 12 mars
La julienne, Maison des arts et de la culture, rte de Saint-Julien 116, 1228 Plan-les-Ouates
Tél. 022 884 64 60
www.plan-les-ouates.ch/culture

 

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …