mercredi , 25 avril 2018
Accueil » Editions » Légumes, musique et bonne humeur
Chaque élément tient une place importante dans l’univers de ZikiZik. ©ZikiZik

Légumes, musique et bonne humeur

En mars, rendez-vous à Thônex et Carouge pour un moment poétique et dynamique avec… ZikiZik et sa musique!

Au départ, il y a eu l’envie d’écrire des chansons, puis l’idée de créer des personnages-légumes: c’est ainsi que Suzanne Forsell, alias Ziki, comédienne et passionnée de musique a créé le groupe ZikiZik en 2015 et ses spectacles enchanteurs. L’idée lui est venue en lisant des histoires à ses enfants et en observant les films d’animation où il y avait toutes sortes d’animaux, d’humains, d’objets, mais pas de légumes. «Au départ, je voulais faire un cd avec les chansons que j’avais composées, mais un ami m’a dit que faire un disque sans concert n’était pas envisageable. C’était effrayant pour moi au début, de plus que j’imaginais mes personnages comme des animations. Néanmoins, comme le dit Marc Twain, «ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait». Je me suis lancée dans l’aventure et cette dernière continue encore aujourd’hui!». À présent, le groupe a le soutien du Département de la Culture et du Sport de la Ville de Genève, de la Loterie Romande et de la Fondation Ernst Göhner. Suzanne Forsell est aussi lauréate de la Bourse à la création 2017 de la Ville de Genève pour ce projet qui permet de développer le langage des jeunes enfants et de les familiariser avec le monde des fruits et légumes de manière ludique!

Sacrée imagination!
Les chansons proposées traitent de thèmes variés et font appel à l’imagination des enfants: «je m’inquiétais, au départ, que mes textes soient trop compliqués à comprendre pour les petits – le spectacle, d’une quarantaine de minutes est accessible dès quatre ans –, mais finalement, j’ai conclu qu’à cet âge, les enfants sont avides de connaissances et demanderont à l’adulte qui les accompagne la signification des mots et apprendront une chose de plus durant le concert!» explique la comédienne-chanteuse. Les enfants y observent aussi certaines valeurs comme dans la chanson sur le chevalier Rutabaga, «un des plus anciens légumes du royaume» qui sauve ses congénères. C’est «un Henry Dunant des légumes» rigole Ziki. Néanmoins, les chansons ne transmettent pas que des messages, mais sont un prétexte pour des jeux de mots et de sons, de rimes sympathiques, de virelangues, pour faire parler l’amour de la langue française tout simplement! Par exemple, la chanson sur le topinambour est partie d’une envie de faire des rimes en «our». Outre son côté didactique, le groupe cherche aussi à donner une bonne énergie aux spectateurs et, du rap rigolo «Râpe ta carotte» à des berceuses, les genres de musique sont très variés pour divertir les enfants… et toute la famille! Le concert théâtralisé qui sera joué le 14 mars à Carouge et le 25 mars à Thônex, aux sons d’une musique live, a été mis en scène par Chine Curchod. Sur scène, Ziki est entourée des musiciens Dorian Fretto, Tom Mendy et Mathieu Karcher. Au départ, sur la scène qui représente une île, on observe des boîtes. Tout est noir et blanc, costumes et décors, mais la couleur apparaît petit à petit pour la plus grande joie du public.

Anastassia Issakova

La «zik» pour les enfants
Le 14 mars à 14 h30
Espace Grosselin, Rue Jacques-Grosselin 31
1227 Carouge
Le 25 mars à 11 h et 15 h
Espace Culturel du Bois-des-Arts, ch. du Bois-des-Arts 62 (dans l’école)
1226 Thônex
www.forsellsuzanne.ch

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …