vendredi , 20 avril 2018
Accueil » Editions » C’est hilarant!
Cécile Giroud et Yann Stotz, Festival du rire de Genève 2017. ©Le Festival du rire de Genève

C’est hilarant!

Pour la 5e année consécutive, les genevois pourront bien rigoler lors du Festival du Rire de Genève qui s’installera au Casino Théâtre du 25 au 29 avril!

En quelques années à peine, le Festival du Rire a su se tailler une solide réputation dans le paysage culturel genevois puisque depuis sa création, plus de 4’500 spectateurs ont assisté à une trentaine de spectacles inédits dans la région. Créé en 2014 par Tony Romaniello et Estele Zweifel, suite à leur constat de la relative absence d’événements consacrés explicitement à l’humour dans le canton, le festival ne cesse de grandir. Cette année, pour fêter ses noces de bois, le festival comprendra cinq jours et promet des soirées où il n’y aura pas… de langues de bois!

La Suisse a son humour
Le festival propose un programme très varié, accueillant des artistes confirmés, mais aussi des découvertes, notamment à travers des sketchs et des stand-ups. S’ils amènent l’humour à Genève, les organisateurs ont également à cœur de faire rire les genevois grâce à leurs compatriotes. C’est ainsi que le festival accueille, cette année, Laurent Nicolet, qui avait ouvert le festival lors de la 1re édition et qui rira de nos peurs, Blaise Bersinger, avec son univers décalé, et Marina Rollman, tout en subtilité malgré son humour percutant. Le festival accueille d’autres artistes francophones tels que Elodie Poux et son Syndrome du Playmobil, Yacine Belhousse que l’on connait de Bref, du Jamel Comedy Club ou encore de la chaîne web Golden Moustache, Gérémy Crédeville, que l’on a pu voir dans Vendredi tout est permis, Pas de ça entre nous ou Le Roi de la vanne, ainsi que Matthieu Penchinat, dévoilé par l’émission On n’demande qu’à en rire.

Du côté des nouveautés
Outre sa formule qui a fait ses preuves, quelques nouveautés sont à constater au programme. Pour la première fois, cette année, le festival accueillera une pièce de théâtre. Patrick Chanfray et Vincent Piguet dévoileront au public que Les hommes se cachent pour mentir. Comédie hilarante, profonde et…musicale! Elle nous fera découvrir Max, qui cherche à tout prix à recevoir un Molière pour épater un père irascible, et son ami Yvou, qui lui, souhaite épater la fille qu’il aime par une comédie musicale sur mesure! Finalement, pour la soirée supplémentaire, non pas un, mais cinq humoristes monteront sur scène avec un humour noir et plutôt trash! Pierre-Emmanuel Barré, Dédo, Blanche Gardin, Antoine Schoumsky et Aymeric Lomperet, nommés Les Insolents. Ils n’auront pas de limites et se succèderont sur la scène, en solo ou à plusieurs, dans un show au rythme soutenu et à l’humour grinçant, déconseillé aux moins de 16 ans, mais aussi à ceux qui aiment le politiquement correct!

Anastassia Issakova 

Festival du rire de Genève
Du 25 au 29 avril
Casino Théâtre, rue de Carouge 42
1205 Genève
www.rire-geneve.ch

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …