samedi , 21 avril 2018
Accueil » Editions » Saperlangue et triangle amoureux
Le metteur en scène Michel Favre. © DR

Saperlangue et triangle amoureux

Pour sa 10e saison, l’équipe du théâtre Alchimic poursuit l’exploration de la nature humaine et des paradoxes de notre société. Usant pour ce faire du langage universel des enfants, ce lieu culturel se transforme en une véritable machine à jeux. Du 20 février au 11 mars c’est pourtant un autre idiome qui sera mis à l’honneur: la Saperlangue, inventée de toutes pièces par Gildas Bourdet.

Adaptant le discours à son personnage, ce metteur en scène use de la parole pour placer les héros dans leurs contextes et compléter les lacunes linguistiques du français. «Gildas Bourdet va loin dans la distorsion de la langue, en particulier dans Le Saperleau, où il invente le gromelot qu’il réussit à rendre compréhensible: on comprend tout, en ne comprenant rien» explique Eva Kiraly, administratrice du théâtre Alchimic. 

Trio infernal
Le saperleau est une farce grotesque qui présente l’éternel triangle amoureux d’une façon surprenante et inhabituelle. Cette parodie de vaudeville sur le donjuanisme met en scène trois personnages: le Saperleau, sa femme légitime Apostasie et finalement son amante, Morvianne. Ce trio infernal est rejoint sur scène par El Narrador, qui résout certaines situations pour en rendre d’autres épiques. Les paroles poétiques s’enchaînent dans un tourbillon clownesque et le Don Juan se retrouve dans les filets des deux dames, qu’il croyait si fermement dominer. «La frénésie de séduction et de sensualité ramène à quelque chose de très ludique, fatalement le jeu est expressif dans un espace improbable», confirme l’administratrice. 

Entre Gildas Bourdet et Michel Favre
Acteur, auteur et metteur en scène, Gildas Bourdet pulvérise la dramaturgie classique et fait des petites gens des héros tragiques. Créé en 2002, Le Saperleau est repris par le metteur en scène Michel Favre pour être joué au Théâtre Alchimic du 20 février au 11 mars. «Nous avons déjà collaboré avec Michel Favre, qui a notamment présenté Les Frères Karamazov de Dostoïevski dans une remarquable adaptation théâtrale de Richard Crane et La Parfumerie de Miklos Laszlo en 2016» conclut Eva Kiraly.

Eugénie Rousak 

Le saperleau de Gildas Bourdet
Du 20 février au 11 mars
mardi et vendredi à 20 h 30, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19 h
Réservations tél. 022 301 68 38 ou sur www.alchimic.ch
Théâtre Alchimic
Av. Industrielle 10, 1227 Carouge
www.alchimic.ch

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …