vendredi , 19 janvier 2018
Accueil » Editions » Chenu, l’enchanteur…
Pascal Chenu. © Loris von Siebenthal

Chenu, l’enchanteur…

D’abord pianiste d’accompagnement, il s’est mis à écrire, à composer et à créer ses propres spectacles autour d’auteurs-interprètes qui lui sont si chers. Du 16 janvier au 11 février, il s’agit d’un «auto spectacle» au théâtre du Crève-Cœur. C’est Complètement largué! et c’est signé Pascal Chenu.

«Largué d’accord, mais complètement pourquoi?». Le plus sexy des sexas de Genève sourit: «Au début, le spectacle devait s’intituler «Pourquoi?» et puis j’ai trouvé «Perplexe!». Malheureusement, c’était déjà le titre d’un spectacle programmé au Grütli…».
«C’est la première fois que je suis sur scène avec mes propres chansons mises en scène, poursuit-il, «Faire du Chenu, c’est un peu gonflé mais je reste humble: je suis «complètement largué» par la nouvelle face de ce monde, la solitude, l’injustice, l’agressivité, dépassé par toute cette com’ et son triste pendant l’incommunicabilité…».

Pascal Chenu est auteur-compositeur-interprète-musicien-improvisateur-arrangeur et professeur aussi. Il est encore poète et comédien, et puis chanteur et enchanteur.
Cela fait longtemps qu’il se produit sur les scènes genevoises, des toutes petites comme des plus grandes et jusque sur celle du Victoria Hall l’an passé pour célébrer ses 30 ans de carrière dans «un défi-fou» devant une salle en délire. «C’était « Sur une île » car je souhaitais une scène intimiste avec de la lumière sur mon seul piano dans l’océan noir de cet espace vaste…».
Il a d’abord écrit et composé des «chansons spectaculaires», plus de cent et toutes à la fois tendres et acides, conçu 6 albums, et puis créé des spectacles musicaux, notamment avec la Paradoxe Cie et le metteur en scène Yves Pinguely. Un objet scénique non identifié qui semble lui être propre et dans lequel il compose un écrin sensible tout en mots, en émotions et en musique où il réinterprète ses chanteurs-auteurs fétiches, Brassens, Vian, Nougaro, Ferré,…

Pour ce nouveau «spectacle musical» très personnel, il a travaillé «en résidence» cet été avec sa complice Annik von Kaenel… C’est elle qui en assure la mise en scène comme pour Mambo miam miam, l’immense succès autour de Gainsbourg au Crève-Cœur en 2015. «Elle est désormais mon alter ego sur la scène».
Dans Complètement largué, elle a travaillé autour des 20 histoires surprenantes d’un artiste compositeur déconcerté, parfois désabusé et bien sûr largué. «J’ai puisé dans 30 ans de textes et de prétextes. Ceci étant, je suis un obsédé textuel!», s’amuse Pascal Chenu.
Au Crève-Cœur, il sera sur scène avec pour seuls comparses un Disklavier, un surprenant piano doté d’étonnantes capacités, et un banc de piano polymorphe.
«Et le pu-blic!» s’écrie l’artiste enchanté… et enchanteur.

Isabelle Fringuet-Paturle

Complètement largué! par Pascal Chenu
Du 16 janvier au 11 février au théâtre Le Crève-Cœur
Ch. de Ruth 16, 1223 Cologny
Mardi à samedi à 20 h, dimanche à 18 h
www.lecrevecoeur.ch
Tél. 022 550 18 45 (9 h-13 h)
Réservations Tél. 022 786 86 00

 

Voir également

Des huîtres sur place ou à l’emporter!

Le Seventy5 soigne ses traditions et à l’arrivée des fêtes, l’enseigne du Crowne Plaza Geneva …