dimanche , 17 décembre 2017
Accueil » Rubriques » Famille/enfants » Bonheur d’hiver en «hygge»

Bonheur d’hiver en «hygge»

Vous ne connaissez pas encore le «hygge»? Hyper cosy et chaleureuse, la culture danoise du bonheur s’exporte plus que jamais. Le mode de vie idéal en hiver!

Un fauteuil confortable dans un café pourrait être considéré comme cosy. Mais imaginez votre chez vous, un chocolat chaud siroté au coin du feu, des bons moments passés en famille, un dîner informel entre amis, une ambiance intime et conviviale, un confort douillet… Changement de rythme, vous passez en mode cocooning. Et l’hiver n’y résiste pas. Plus le baromètre chute, plus la vie frénétique ralentit. On n’a plus envie de s’essouffler. Prendre le temps de prendre son temps dans un intérieur détendu et chaleureux est au goût du jour. Traduits en plusieurs langues, pas moins de dix ouvrages édités récemment soulignent l’engouement général. Le hygge? Une façon de faire le plein des petits plaisirs qui ne s’achètent pas, s’offrir des petits riens qui font tout, des sensations de bien-être qui donnent du baume au cœur. Une philosophie de vie plutôt efficace, puisque le Danemark caracole depuis plusieurs années dans le peloton de tête des peuples les plus heureux du monde (1er en 2013, 2e en 2017 derrière la Norvège, l’Islande et la Suisse ), selon le Rapport mondial de l’ONU. Ce grand pays scandinave n’est pourtant pas favorisé par Dame Nature. Avec des températures glaciales et 17 heures d’obscurité par jour au plus fort de l’hiver, il lui a bien fallu trouver l’antidote idéale à la mélancolie saisonnière. Inspirant, non?

Règles d’un hygge réussi
Les bougies. Sortir les bougies est un des préceptes de base. Il ne s’agit pas d’allumer une petite mèche triste et isolée. Il s’agit d’en allumer des dizaines dans toutes les pièces de la maison. Au Danemark, on met des bougies partout, même au bureau et dans les écoles. Chaque année, on y brûle environ 6 kilos de cire de bougie par habitant. C’est colossal, mais c’est l’élément hygge par excellence! Exit les ampoules ébouissantes et les blancs froids. Bonjour la douceur. Le pays est d’ailleurs célèbre pour sa fabrication de luminaires qui diffusent la lumière de manière tamisée, comme les célèbres lampes PH ou Klint.

La déco d’intérieur. Dans chaque foyer danois, vous trouverez un coin dédié au hygge. Un fauteuil au calme, un rebord de fenêtre ou une banquette ornés de coussins chaleureux, des poufs, des plaids enveloppants, du mobilier design aux lignes essentielles, des objets épurés à partir de matériaux respectueux de l’environnement. Et qui dit environment douillet à l’abri de tout, fait aussi de la place aux plantes en tous genres. Quoi de mieux pour se sentir bien chez soi? Genève possède même sa boutique de déco nordique qui surfe sur la tendance.

Se déconnecter. L’idée est de se déconnecter sans rechigner pour vivre pleinement le moment présent. On coupe tout accès à un téléphone ou à l’ordinateur. Pas question de poster sur Instagram ou twitter. C’est un retour à l’authenticité, aux plaisirs des choses simples. Une bonne façon de prendre soin de soi, certes, mais aussi de ceux qui vous entourent. Parce que c’est sûrement cela le secret du bonheur à la danoise: profiter ensemble de chaque instant.

Manger et boire hygge. Les plats réconfortants, goûteux font partie intégrante du concept. Tout comme les gâteaux et pâtisseries faits maison. Le secret du bonheur est d’ailleurs peut-être là, indique Meik Wigink dans son Livre du hygge. On s’autorise des douceurs sans penser aux calories, sans se demander si on y a droit ou non. Côté boisson, dès qu’elle est chaude, elle est hygge. Le thé, le vin chaud, le chocolat chaud comme celui de votre enfance. Et le café qui est quasi une religion au Danemark. Les  séries télé danoises type Borgen ou The Killing confirment: à chaque scène, le héros se trimbale avec une tasse de café à la main. Les Danois sont les quatrièmes buveurs de café du monde. On parle donc de kaffehygge, tant les deux sont indissociablées. La devise du site kaffehygge.dk: «Vivez aujourd’hui comme s’il n’y avait plus de café demain.»

S’habiller hygge. Deux mots d’ordre: confort et simplicité intemporelle. Pour le bas, le pantalon tout doux que vous ne portez qu’à la maison ou le legging en cachemire. En haut, les couches se superposent, débardeur, tee-shirt, sweat, pull pour s’habiller et se déshabiller selon la température et l’humeur. Les pièces maîtresses: la chaussette bien chaude qui monte jusqu’aux genoux et le gros pull en laine orné de gros flocons, si possible tricoté main et si possible noir et blanc ou en tous cas en teintes nude, caresses pour les yeux plutôt qu’agression.

Viviane Scaramiglia

A lire:
Heureux comme un Danois, de Malene Rydhal, éditions Grasset.
Le livre du Hygge, Meik Wiking, Ed. First.
Hygge, l’art du bonheur à la danoise, Louisa Thomasen Brits, Ed. Robert Laffont.

Voir également

Quel sport d’hiver choisir?

Vous aimez la nature et l’endurance, les sensations fortes, la vitesse? Alors skating, rando, snowboard, …