mercredi , 25 avril 2018
Accueil » Editions » La Méthode Feldenkrais vous ouvre ses portes
L'effort est inutile, le plaisir du geste toujours présent. ©Feldenkrais.ch

La Méthode Feldenkrais vous ouvre ses portes

Comme chaque année, l’Association Feldenkrais Genève vous invite à la Maison du Grütli à la découverte du mieux-être et mieux vivre par le retour en douceur à l’harmonie du mouvement.

Les neurosciences confirment aujourd’hui ce que Moshé Feldenkrais (1904-1984), ingénieur en physique et premier judoka européen, démontrait déjà: la qualité de nos mouvements reflète l’état de l’organisation de notre système nerveux. Maux de dos, douleurs articulaires, tensions musculaires, stress, mauvais sommeil, problèmes respiratoires, de la vue et de l’ouïe ou mal-être chronique étant autant de signes de sa désorganisation. Par conséquent, réapprendre à bouger en harmonie avec soi-même revient à réinitialiser nos connections neuronales. Ainsi fondée sur des observations rationnelles, la méthode s’est généralisée depuis les années 1950 avec ce même but: retrouver l’intelligence du mouvement pour gagner en aisance, se libérer des mauvaises habitudes qui peuvent être génératrices de douleurs. Et du même coup, améliorer sa qualité de vie, tant il est vrai qu’être mieux dans son corps, c’est être mieux dans sa tête, dans ses pensées, émotions et dans l’ensemble de nos actions.

Le plaisir de bouger
Au-delà de simples exercices de gymnastique, cette méthode d’apprentissage douce et non intrusive propose d’explorer les mouvements, d’être à l’écoute de leurs sensations. Selon Moshé Feldenkrais, nous n’apprenons pas par la volonté, mais par l’attention que nous portons à ce que nous faisons et à la manière dont nous le faisons. Les séances se déroulent au rythme de chacun. Le praticien n’impose pas, il propose, encourage par le toucher ou la parole à expérimenter de nouvelles possibilités comportementales. Le travail est basé sur le potentiel de chaque participant et se construit avec lui. Les gestes sont lents, l’effort inutile, le plaisir et le ressenti du geste toujours présents. La perception corporelle s’affine, le mouvement devient plus fluide, plus souple, plus facile.
Homologuée en 2016 par la Confédération en tant que thérapie complémentaire, cette approche globale de la personne ne demande aucune condition physique particulière et peut être pratiquée à tout âge, des enfants aux seniors et personnes handicapées. On y vient pour préserver son capital santé, trouver une solution à des douleurs chroniques, récupérer suite à un accident, un AVC, une maladie, pour reprendre contact avec son corps après un accouchement ou encore développer une meilleure conscience de soi pour mieux choisir, décider et aller de l’avant. Nombreux sont également les sportifs et artistes (musiciens, danseurs, comédiens…) qui y trouvent le moyen d’optimiser leurs habiletés. On peut pratiquer en cours de groupe ou en séances individuelles.
Très répandue en Suisse alémanique, la méthode compte à Genève une dizaine de praticiennes. Toutes présentes le 4 novembre à la Maison du Grütli pour informer et vous inviter à découvrir le bonheur de bouger.

Viviane Scaramiglia

Portes ouvertes Feldenkrais
Samedi 4 novembre de 10 h 30 à 16 h 30
Séances en groupe: à 11 h, 12 h 30, 15 h
Parents-enfants à 14h
Séances individuelles sans interruption
Maison du Grütli, 2e étage
Rue Général-Dufour 16, 1204 Genève
www.feldenkrais.ch

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …