mardi , 21 novembre 2017
Accueil » Editions » Exposition: les instants d’André Hominal…
Bernésien, André Hominal est un artiste aux multiples talents. ©André Hominal

Exposition: les instants d’André Hominal…

Attraper la lumière, capturer la fragilité: c’est ce qui fait la force des tableaux d’André Hominal, artiste bernésien bien connu. Après plusieurs années d’absence, il expose à la Galerie Aux Portes de la Champagne, du vendredi 10 au dimanche 26 novembre. Rencontre avec un passionné…

Pousser la porte de l’atelier d’André Hominal, c’est faire une expérience insolite, entre poésie, technique… et brin de folie! L’homme aime partager son goût pour la nature et l’art, avec une simplicité désarmante. Peintre de la nature, il fait partie des meilleurs paysagistes genevois de sa génération et est à l’aise dans l’aquarelle, la peinture à l’huile ou le pastel. Dans son exposition, il emmènera ses visiteurs en balade au fil des saisons, avec une quarantaine de toiles.

Coquelicots d’été et brumes d’hiver
Ce sont les instants d’André Hominal qui attirent l’œil. Pour celui qui avoue travailler d’après des photographies (car peindre en extérieur a ses inconvénients), il s’agit d’être au plus près de ce qui change un paysage banal en moment magique. En contemplant ses œuvres, on est happé. Ici, le balancement d’une aubépine à la fin du printemps. Là, les dernières neiges sur les monts, alors que l’été déverse ses champs de colza. Plus loin, des bouleaux qui tremblent dans la bise automnale. Et enfin, le froid, sec et vif, s’échappant d’une prairie gelée. Où commence le tableau, où finit le réel? Difficile à dire, tant les coquelicots semblent s’ouvrir dans le vent et le Salève, attendre l’orage qui bientôt éclatera…

Transmettre et partager
Lorsqu’il parle de son travail, André Hominal met en avant la complexité de l’aquarelle: «C’est une technique sans repentir, et très difficile à maîtriser! On ne peut pas revenir en arrière et on n’a pas le droit à l’erreur.» Il avoue également adorer les pastels, tant pour leur vivacité que pour leur pérennité («ça, dans 300 ans, ça n’aura pas bougé!»). Il regrette qu’on fasse parfois si grand cas des huiles, alors que d’autres techniques sont plus délicates à acquérir. Touche-à-tout, il confesse ne pas vouloir se spécialiser: «J’aime alterner les supports et les matériaux. À chaque paysage son moyen d’expression. Je ne me vois pas faire que du pastel, par exemple.» Cet enthousiasme débordant, il le transmet grâce à des stages et des cours réguliers, dans la bonne humeur et la convivialité. Du vendredi 10 au dimanche 26 novembre, ne manquez pas André Hominal à la Galerie «Aux Portes de la Champagne»: rêverie assurée!

Magali Bossi

Exposition: André Hominal
Du 10 au 26 novembre
Vernissage le 9 novembre (18 h 30) en présence de l’artiste
Visite guidée et commentée le 19 novembre (11 h)
Galerie Aux Portes de la Champagne, rue de Bernex 313, 1233 Bernex
Tél. 022 850 92 92
www.bernex.ch

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …