vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Editions » Un p’tit coin de bonheur urbain
L’Îlot 13, l’immeuble du 15-15 bis rue de la gare et son jardin. ©Isabelle Fringuet-Paturle

Un p’tit coin de bonheur urbain

On y trouve tout: un bar à concerts, une buvette, des ateliers d’artistes, des restos, des locaux associatifs, des cours de danse, d’arts plastiques, de photo, une épicerie bio, une librairie d’occasion exceptionnelle et des logements moins cher. Pas tout à fait un quartier, presqu’un village, c’est l’Ilôt 13.

Tout a démarré en 1985… L’Ilôt 13 a célébré ses 30 ans l’an passé! Ce quartier historique est né avec la gare construite mi-XIXe siècle sur des parcelles de vignes épiscopales auxquelles elle doit peut-être son nom, Cornavin… En 1986, le quartier est menacé de démolition. Les habitants résistent, des jeunes les rejoignent, l’association de l’Îlot 13 voit le jour et des contrats de confiance sont même négociés entre la Ville de Genève et les occupants. Entretemps, le magnifique immeuble du 15 – 15 bis de la rue des Gares est déclaré «remarquable» et donc indestructible.
Dès lors, plus question de démolir l’Ilôt 13, le quartier est historique et la vie y est sympathique. Des artisans, des artistes s’y sont installés et la communauté fait loi pour le bonheur de tous. Des coopératives voient le jour: «Nous gérons le bâti et le terrain appartient à la ville», explique Marsel, ferronnier et membre de celle du 15-15 bis.
Pour le reste du terrain, un concours Europan est lancé. Le projet vainqueur et genevois a été conçu en tenant compte des habitants. La plupart des bâtiments neufs sont aussi gérés par des coopératives: «On ne peut pas se payer du terrain, mais des immeubles oui». Les loyers sont modérés.

Un îlot de bonheur partagé
L’atelier de Marsel est au rez-de-chaussée du 15, rue de la Gare depuis 30 ans. Ce fameux bâtiment remarquable «de style lyonnais comme l’ancienne gare». Ses façades d’ocre rouge sont rehaussées d’ornements blancs et ouvrent sur un jardin à la fois clos et ouvert à tous. Les poteaux de métal qui portent les balcons-coursives qui l’habillent jusqu’au 5e étage ont été réalisés par Marsel et ses deux associés. «Le chantier de rénovation de l’immeuble a duré deux ans. Les coopérateurs-locataires y ont travaillé tous les samedis pour réduire les coûts», se souvient-il. Le bâtiment abrite des appartements et des arcades choisies.
En face, de l’autre côté du jardin, on voit la Maison des habitants. Cet ancien relais «sur la route du pays de Gex» avec écurie et bristrot, est composé d’ateliers d’artistes, de la salle de spectacle de l’Écurie, de la Buvette des Cropettes et d’une salle polyvalente.
Près de 650 personnes habitent l’Îlot 13. L’Association des habitants de l’Îlot 13 forte de 250 membres veille aux espaces communs et aux valeurs de l’îlot: de la culture, de l’habitat social, du communautaire, de la solidarité, et de l’énergie pour les préserver.
Souvent qualifié de laboratoire urbain, l’Îlot 13 s’avère en fait un p’tit coin de bonheur urbain…

Isabelle Fringuet-Paturle

L’Îlot 13
Rue de Montbrillant 14, 1201 Genève (Association des habitants de l’Îlot 13)
www.ilot13geneve.ch
www.darksite.ch/ilot13

L’Écurie
www.lecurie.ch

Voir également

Ça bouge pour Sports pour tous!

Le sport, c’est bon pour le corps et l’esprit! À Vernier, l’adage n’a jamais été …