vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Editions » Romane Franchino: entre fleurs et voyage
Passionnée par son métier, Romane déborde de créativité! ©Toni Isabella Valenzi

Romane Franchino: entre fleurs et voyage

Vernier est une commune de fleurs, on l’oublie souvent. Au détour des chemins, au secret des jardins ou au bord des routes: elles poussent à foison, malgré le béton. Encore faut-il, pour en cueillir la beauté, avoir l’œil exercé. À l’instar de Romane Franchino, jeune fleuriste verniolane.

Quand on discute avec Romane, on est frappé par sa voix timide. Elle n’aime pas trop parler d’elle, Romane. Alors, il faut poser des questions jusqu’à ce que tout d’un coup, elle partage avec poésie sa passion.

De l’école au prix
Après la scolarité obligatoire, Romane entre au Centre de formation professionnelle nature et environnement de Lullier, section fleuriste. Trois ans et CFC plus tard, elle a une envie: voyager pour découvrir le monde et de nouvelles idées. Ce sera l’Australie, l’Amérique du Sud, l’Asie… En parallèle, elle trouve des petits boulots chez des fleuristes de la place ou des particuliers. Une idée naît: se mettre à son compte pour créer selon ses envies. Après de longues démarches, FleurEvents voit le jour. Mais ce n’est que le début: au printemps 2017, Romane participe au concours floral de Prim’vert, le salon des tendances printanières de Martigny. Autour du thème «Atmosphère dans le vert», elle propose une parure florale, véritable bijou qui n’a rien à envier aux joailliers! Elle gagne le premier prix: joli succès pour la jeune Verniolane!

Entre plantes et poésie
Quand Romane parle de sa passion, elle a le regard qui brille. Ce qu’elle aime? «Flâner et ouvrir les yeux: j’aime m’inspirer de ce qui m’entoure.» Travaillant avec des fleurs et des plantes de saison, elle mélange textures et matériaux: bois brut pour accompagner des corolles douces, légumes et fruits entiers, ampoules pour servir de vases, clous de charpentier et objets récupérés… rien ne se perd, mais tout se crée et se transforme! «Je travaille beaucoup à l’instinct. Il faut voir ce que les gens ressentent, ce qu’ils sont. Après, on peut créer.» Voyageuse, Romane s’inspire de ses périples: «J’essaie de ramener des pierres des endroits que je traverse, pour les intégrer à mes créations. Ce n’est pas toujours évident: il faut évider de se faire arnaquer!» Une de ses passions? Les bijoux floraux: fleurs et plantes vivantes sont fixées sur du métal noble, mélangées avec des pierres. «C’est encore peu répandu chez nous, à cause du climat, mais en Australie, c’est très en vogue! Là-bas, on fait tout en fleurs. Ce sont des bijoux éphémères.» Ses projets? Tenter un concours européen, passer un brevet fédéral de fleuriste… et, toujours, voyager et créer!

Magali Bossi

Romane Franchino (FleurEvents)
À Vernier
Tél. 078 949 65 50
romane@fleurevents.ch

Voir également

Ça bouge pour Sports pour tous!

Le sport, c’est bon pour le corps et l’esprit! À Vernier, l’adage n’a jamais été …