samedi , 16 décembre 2017
Accueil » Editions » Rendez-vous musical avec les cuivres
Hormones, quatuor de cordes, le vendredi 13 octobre à l’Espace Fusterie. © DR

Rendez-vous musical avec les cuivres

Rendez-vous du 13 au 15 octobre avec un festival des plus originaux. C’est le Geneva Brass Festival (GBF) ou la célébration des cuivres autour d’un répertoire qui s’étend du jazz au classique.

«Tout a démarré en 2001 avec la création du Geneva Brass Quintet, formation suisse de musique de chambre. Puis le moment est venu de profiter de notre belle notoriété en Suisse et à l’international. J’ai monté la 1re édition du Geneva Brass Festival en «bricolant» grâce à mes relations au Conservatoire de musique et à la Haute école de musique», raconte Christophe Sturzenegger.
7 ans plus tard, ce compositeur, corniste et pianiste de renom, boucle le programme de son festival, une édition exceptionnelle en deux volets, au printemps et à l’automne. «Nous avons prêté notre structure à deux collègues qui souhaitaient monter un festival de tubas. C’était très osé, mais ils ont relevé le défi avec panache!».
Fonder un festival autour des seuls cuivres l’était tout autant. Ces instruments à vent ont en commun la technique pour en jouer, et pas la matière dont ils sont constitués. Il s’agit du «buzz», vibration des lèvres, produit grâce à une embouchure qui fait vibrer la colonne d’air d’une tubulaire de longueur variable. Ils sont désormais fabriqués en laiton –brass en anglais, parfois en bois, à l’instar du cor des Alpes, ou encore en coquillage, terre cuite, os, fibre de verre, …

Ratisser des siècles de musique
«Musicien au sens large», Christophe a construit le Geneva Brass Festival autour de quatre axes. D’abord proposer des concerts de haute qualité «en invitant des solistes renommés». Ensuite de la pédagogie: «nous leur demandons de proposer des masterclass aux étudiants professionnels comme aux jeunes amateurs ». Le 3e pilier du GBF est le «local»: «Nous faisons jouer chaque année un ensemble de haut niveau de la région. C’est important d’avoir un pied dans le terreau local au-delà de toutes barrières ou frontières».
4e axe: une programmation éclectique du classique au jazz et jusqu’à l’électro. Christophe ambitionne de «ratisser les siècles pour combler plusieurs publics». Il aime «titiller le public avec des spectacles de grande qualité et en éveillant la curiosité de ceux qui ne connaissent pas nos instruments et leur répertoire».
Le programme de cet automne respecte ces volontés avec Hornormes le 13 octobre, un quatuor de cors avec de grands solos de musique classique, de la musique contemporaine et de films; avec Fracas du temps, une œuvre inspirée de la vie du compositeur Dimitri Chostakovitch par Julian Barnes et interprétée par la Fanfareduloup Orchestra et le Geneva Brass Quintet le 14, et le dimanche 15 octobre en matinée, Pierre et le loup de Prokofiev avec l’orchestre du CMgo et un ensemble de cuivres du Conservatoire de musique de Genève.
Bon vent au Geneva Brass Festival!

Isabelle Fringuet-Paturle

Le Geneva Brass Festival du 13 au 15 octobre
Concerts les vendredi 13 et samedi 14 octobre à 20 h à l’Espace Fusterie, Place de la Fusterie, et le dimanche 15 octobre à 11 h dans la Grande salle du Conservatoire de musique de Genève, Place Neuve
Programme sur le site du Geneva Brass Festival: www.genevabrassfestival.ch
Le site du Geneva Brass Quintet: www.gbq.ch
Le site de Christophe Sturzenegger: www.christophesturzenegger.com

Voir également

Des huîtres sur place ou à l’emporter!

Le Seventy5 soigne ses traditions et à l’arrivée des fêtes, l’enseigne du Crowne Plaza Geneva …