vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Editions » Les associations féminines genevoises sont unies

Les associations féminines genevoises sont unies

Comme l’indique le nom de l’Association CLAFG, lorsque l’on déballe cet acronyme difficilement prononçable, Le Centre de liaison des associations féminines genevoises fonctionne comme un liant unissant divers éléments associatifs. Une dizaine d’associations se sont engagées dès le départ, pour la plupart féminines, plus fortes ensemble encore. Le nombre fait aussi la force, il ne faut pas l’oublier. De l’Association genevoise des femmes universitaires, l’Association genevoise pour le suffrage féminin à l’Union des Femmes, en passant par l’Union des travailleurs sociaux, le CLAFG a été et est pour ainsi dire bien composée. Petit tour d’horizon d’une association pas comme les autres.

Un peu d’histoire
Le CLAFG n’est pas le genre d’association à rester immobile et immuable, au contraire, elle est dynamique. Ce n’est pas étonnant puisque les six premières présidentes qui se sont succédés depuis la création en 1937 sont toutes restées plusieurs années aux rênes l’association. Ces femmes ont pu être là lors des moments cruciaux et les négociations avec les partenaires afin de garantir la stabilité de l’association. Il faut tout de même noter que l’association est passée très exactement de 11 membres à la création à 42 en 1987. Très rapidement, le Centre a mis en place une commission d’éducation civique ainsi qu’une commission d’alimentation (ou commission d’économie ménagère). Pendant la secondaire guerre par exemple, le CLAFG s’était concentrée sur les activités liées au service auxiliaire féminin crée en 1939.

Les actions du CLAFG
Le CLAFG existe avant tout pour offrir l’opportunité aux femmes de s’inscrire selon leurs valeurs, dans le déploiement de leurs potentiels et ressources. L’association offre l’opportunité de créer des ouvertures qui s’inscrivent dans la consolidation des acquis déjà existants mais aussi dans le déploiement de nouvelles expériences.
Divers évènements et activités viennent ainsi ponctuer la vie et autres réunions du CLAFG: formations, cours, enseignements, évènements culturels, diners, sorties, séances d’informations et autres conférences. Durant l’été par exemple, des sorties au bord de l’eau, des diners estivales et des séances de pétanques ont été organisés.

Petits portraits de genevoises féministes
Genève et féminisme peuvent donc rimer ensemble. On ne peut en tout cas pas parler de féministes genevoises sans citer la fameuse Emilie Gourd. Cette femme s’est notamment battu pour le droit de vote féminin. Elle a rejoint l’Association genevoise pour le suffrage féminin, sous l’incitation d’Auguste Morsier, dont elle devint bien vite la présidente active. C’est cette même association qui devint tout simplement l’Association genevoise pour les droits de la femme.

Igor Rodrigues Ramos

Association CLAFG
Place de la Synagogue 2
1204 Genève
Tél. 022 310 66 55
Contact@clafg.ch
www.clafg.ch

Voir également

Ça bouge pour Sports pour tous!

Le sport, c’est bon pour le corps et l’esprit! À Vernier, l’adage n’a jamais été …