mercredi , 22 novembre 2017
Accueil » Editions » Le pouvoir de la musique
Alex au milieu d'une jam en ville. ©ZoltanNovak_freelittledot.photography

Le pouvoir de la musique

Petit déjà, dans les ruelles de Vésenaz, il disait bonjour à tout le monde. Alex Aldridge aimait le caractère villageois de la commune, et il goûtait alors à ces plaisirs qui ne le quitteront jamais: se lier d’un regard, aider celui qui en a besoin et chanter, baigner dans la musique qui fait des rencontres. Il officiait dans un chœur, était doué mais n’aimait pas trop être mis en avant. Entre 18 et 19 ans, un séjour aux USA lui a appris que «malgré la différence, la musique rassemble»: mis à l’écart en tant qu’étranger du campus, ce sont ses ennemis qui, charmés par ses talents de musicien, l’ont protégé, soutenu, et sont venus vers lui prendre conseils pour les cours de guitare où il est excellait.

Jouer pour se rencontrer
Une fois revenu en Suisse, Alex travaille et se cherche. La suite est parcourue d’un fil rouge essentiel: les Jam qu’il organise depuis plus de 10 ans. Synthèse parfaite de ce qu’il affectionne par-dessus tout: la musique, le partage et l’entraide. Répandre de bonnes vibrations dans la ville, faire monter avec tendresse les timides sur scène et les voir en redescendre les yeux brillants, se produire entouré de personnes dont il parle comme d’une famille.
Tout a commencé par la rencontre avec Kiet, tandis qu’il déménageait les 60 guitares de collection du musicien qui organisait les Jams de The Scene à Plainpalais. Le soin, la curiosité et l’admiration d’Alex ont éveillé sa confiance. Il propose à celui-ci de l’aider. 8 ans durant, Alex est là tous les samedi à gérer l’accueil, l’installation du matériel, le bar parfois, la sécurité également où il se régale de faire tomber la pression quand celle-ci monte. De la bonne humeur, des sourires, de la gentillesse, il sait y faire.
Il fini par devoir changer de lieu. Le premier ne fonctionne pas, il sort du lieu un soir de déception, va en face, à la Taverne, raconte ses déboires à un ami. Le tenancier, nul autre que Jonhattan Poiret, l’entend et lui propose sans détour: «Tu voudrais faire ça ici?» Éberlué et ravi, Alex ouvre une nouvelle partition de deux ans. Son réseau grandit, sa réputation de musicien lieur de musicien se propage, désormais les occasions viennent à lui.

La suite
Organisateur des Jams Nights au Tony’s Bar, programmateur au café des Voisins, il continue de promouvoir les talents qu’il admire. Son grand projet: un CD de compositions originales et de reprises où il invitera autant de musiciens que possible à participer. Mettre tout le monde dedans, réunir cette famille dont il parle avec un touchant mélange de tendresse, de révérence et de gratitude.
Son visage rayonne souvent des sourires qu’il reçoit pour la musique dont il anime avec art et sensibilité l’endroit où il s’installe, que ce soit à Thônex où il habite ou dans n’importe quel recoin de la ville.

Boris Dunand

FB: JamNightGE
Email: jamnightge@gmail.com
Jam tous les jeudi au Tony’s Bar – un verre offert si tu montes sur scène!

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …

3 commentaires

  1. Denise Delbays

    Bel article écrit avec talent et tellement de coeur, tant il est vrai que le chemin des musiciens est caillouteux pour tant de vrais talents.
    Merci pour Alex et les autres aussi.

  2. Yeah aah! Super classe ALEX, ON T’AIME !! *