vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Rubriques » Le périnée, un organe clé à muscler
Prenez soin de votre périnée durant la grossesse.

Le périnée, un organe clé à muscler

Fondamental pour soutenir les organes internes, jouant un rôle actif à la fois dans le plaisir et la continence, le périnée est un ensemble de muscles encore trop méconnu.

Formant un petit losange tendu du pubis (symphyse pubienne) jusqu’au coccyx, le périnée reste l’organe trop ignoré, voire encore tabou. Caché dans les recoins de notre intimité, tout autour de l’anus, de l’urètre et du vagin, voire à la racine du pénis pour l’homme, il ne se contente pas d’être un élément central du plaisir sexuel, mais cumule d’autres rôles fondamentaux. Constitué de muscles et de tissus de soutien, il forme une sorte de sangle qui maintient en place les organes du petit bassin (vessie, utérus, rectum), raison pour laquelle on parle aussi de plancher pelvien. Et comme il enserre deux orifices d’élimination, il est essentiel dans le contrôle de l’émission des urines et des selles (ouverture et fermeture des sphincters). Le périnée est l’un des rares organes à être à la fois une zone de sensualité, de sexualité, de soutien et de régulation de la continence. Seulement voilà, au cours de notre vie, plusieurs facteurs peuvent l’endommager, le distendre et l’empêcher d’assurer ses différentes fonctions. C’est pourquoi il est important de l’entraîner comme n’importe quel autre muscle.

L’affaiblissement du périnée
En cause dans l’affaiblissement du périnée: les accouchements par voie basse et les accouchements difficiles, la constipation, une toux chronique, le surpoids, le port de charges lourdes qui sont autant de pressions exercées sur le plancher pelvien, ou encore le vieillissement naturel.
Les interventions chirurgicales, comme la chirurgie de la prostate chez l’homme, peuvent parfois entraîner des séquelles temporaires ou plus durables. La pratique intense de certains sports, tels la course, le saut ou l’aérobic, génère une augmentation de la pression sur le périnée, liée aux impacts répétés au sol et à la contraction des abdominaux. Selon certaines études, les problèmes d’incontinence liés à l’effort sportif touchent 30% de femmes et 10% des hommes en Suisse.
Les risques d’un périnée relâché? L’incontinence urinaire donc, mais aussi les difficultés sexuelles et la descente d’organes (vessie, utérus, rectum) appelée aussi prolapsus.

Grossesse et accouchement, rude épreuve
C’est pendant la grossesse et au cours de l’accouchement que le périnée est le plus mis à rude épreuve. Il subit alors le surcroît de pression lié à l’augmentation de la taille et du poids de l’utérus. Poids auquel s’ajoute celui du liquide amniotique et du bébé. Ainsi, au troisième trimestre de la grossesse, nombreuses sont les femmes qui connaissent des petites fuites urinaires. Les cours de préparation à la naissance  vous aideront à prendre soin de votre périnée de façon à la préserver lors de l’accouchement.
L’accouchement lui-même comporte ses risques: plus le bébé est dodu, plus son périmètre crânien est important, plus son passage est susceptible de distendre ce précieux hamac musculaire.
Selon l’accouchement, il retrouvera plus ou moins correctement sa tonicité. S’il est en excellent état, des exercices de tonification à faire chez soi peuvent être suffisants. Dans les autres cas, la rééducation périnéale est vivement conseillée. N’hésitez donc pas à vous orienter vers un professionnel qualifié, kinésithérapeute ou sage-femme. En prévention, les gynécologues prescrivent souvent une dizaine de séances de rééducation périnéale, à effectuer deux mois après la naissance.

Osons en parler!
Comprendre la physiologie de son périnée permet donc d’identifier les facteurs de risques et d’agir en conséquence. Nombreux sont aujourd’hui les spécialistes qui lèvent le tabou sur cette partie intime, souvent reléguée au rang de la pudeur déplacée. Osons en parler! Connaître son intimité, source de plaisir et de désir, gérer et traiter ses problèmes d’incontinence (aux Ed.Favre), c’est le titre de l’ouvrage du gynécologue et obstétricien vaudois, le Dr  Sylvain Meyer. Notons aussi Les dialogues du périnée (Ed. Odile Jacob) d’Alain Bourcier, spécialiste en rééducation périnéale, et Jean Juras, spécialiste en imagerie médicale de la femme. Soulignons aussi la plateforme d’informations Kegelness.com, première du genre en Suisse née ce printemps sous l’impulsion de Laysa Issad, une trentenaire lausannoise. Le site Internet propose notamment une carte interactive des thérapeutes reconnus dans la rééducation périnéale et la vente de produits connectés permettant de renforcer le plancher pelvien.

Viviane Scaramiglia

Voir également

Les activités extrascolaires, le casse-tête

Avec la rentrée, l’exercice est complexe! Foot, judo, escrime, danse? Eveil musical ou baby gym? …