jeudi , 19 octobre 2017
Accueil » Editions » Esprit troubadour
Jorge et Rose à Amsterdam.

Esprit troubadour

Si Jorge Galindo devait se limiter à une seule identité, ce serait sans l’ombre d’un doute celle de songwriter. Il mesure ses expériences de vie à la façon dont elles impactent sa musique. Qu’il puisse écrire une chanson dans un parc en présence de Rose, alors sa toute nouvelle compagne, tandis qu’il avait l’habitude de ne toucher à l’inspiration que dans la solitude d’une chambre close, révèle quelque chose du lien entre lui et celle qui bientôt chantera en écho sur ses chansons.

Après avoir quitté Mexico pour étudier un an au Danemark, être revenu au pays, être reparti pour une autre année, en Hollande cette fois, rentrer à Mexico City puis repartir et passer de la Hollande à Genève, il garde vivant le désir d’habiter d’autres continents, la raison: que ces différentes cultures, rencontres, paysages mûrissent en lui et finissent par donner de nouvelles inspirations. La musique en prétexte de vie.

Inspiration de quartier
Bientôt 8 mois qu’il habite à Plainpalais, Jorge rayonne lorsqu’il exprime le sentiment que c’est le lieu le plus proche d’une maison qu’il a trouvé en ville, après de multiples déménagements. À Genève depuis deux ans, il est aussi ravi de constater qu’il a écrit ici plus de chansons que durant les 5 années qui ont précédé son arrivée.
La richesse de ses chansons se tisse en des chemins harmoniques sinueux et souples, une voix précise, claire et douce, et un jeu de guitare joliment articulé sur lequel éclot une beauté étrange, impalpable et troublante. Les mots sont choisis avec un soin qui ne minimisera jamais la qualité de leur organisation par rapport à la musique.

Actualité et projets
Si les enregistrements de Yush sont rares, ce n’est pas que les chansons manquent, une soixantaine de titres attendent d’être enregistrés. Mais la vie, et une tendance à la distraction ont jusque là repoussé la naissance d’un premier album. C’est d’ailleurs sur un projet clair et déjà nommé Demons qu’il travaille maintenant. Une douzaine de morceaux qu’il a délicatement affinés au long de ces dernières années.
Toujours prêt à venir habiter les scènes du coin et d’ailleurs, il se présentera à La Traverse aux Pâquis le 13 octobre, en compagnie de Rose (Roselinde Den Boer) en seconde voix et peut-être d’un batteur. En attendant un premier opus qui promet d’être délicieusement beau, venez découvrir l’art subtil et délicat de ce musicien aux mille mélodies.

Boris Dunand

Concerts: La Traverse, vendredi 13 octobre
FB: yushoficial
YouTube: Yush Oficial
Instagram: yush_oficial
Email: yushoficial@gmail.com

Voir également

Vivez l’expérience de soi

Voisines et amies, les Genthosiennes Anne-Virginie Lucot, astrologue humaniste, et Cristina Dellamula, coach de vie …