mercredi , 22 novembre 2017
Accueil » Editions » Alternatiba Léman, du local pour la planète!
Le Festival Anternatiba Léman 2016, plaine de Plainpalais. ©AlternatibaLéman

Alternatiba Léman, du local pour la planète!

Le réchauffement climatique est devenu une réalité. S’engager pour le contrer aussi. Le 1er Village des alternatives a été créé en 2013 par Alternatiba, mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale. Le samedi 16 septembre au parc des cropettes se tiendra la 3e édition de celui de Genève signé Alternatiba Léman.

Genève a été parmi les premières villes à s’engager dans le grand mouvement citoyen, éco responsable et socio-équitable initié en 2013 à Bayonne. A l’époque, Alternatiba a réuni plus de 12’000 personnes. Un appel «à créer 10, 100, 1000 Alternatiba» dans le monde était lancé dans la foulée.
Ces villages «sont des universités populaires à ciel où les citoyens investissent leurs cités, en réorganisant l’espace public autour des thématiques qui font société (économie, finance, agriculture, alimentation, transport, éducation, habitat, …) afin de permettre à tous de découvrir des solutions concrètes au défi climatique, dans une ambiance festive et artistique».
Alternatiba Léman a répondu à l’appel et a mis en place son Village des alternatives en septembre 2015 rassemblant des centaines d’organisations et plus de 30’000 personnes.
Désormais «rendez-vous incontournable de présentations des initiatives locales d’une société en transition au grand public», la manifestation a été reconduite avec succès en 2016. Elle aura lieu cette année le mercredi 6 septembre au Parc des Cropettes.

Mettre en avant les réflexions et les initiatives locales
Alternatiba Léman se définit comme un «festival transfrontalier des initiatives locales pour le climat afin de construire un monde meilleur en relevant le défi climatique». Récompensé d’honneur du Concours du développement durable du canton de Genève en 2016, l’association se mobilise autour de trois axes: la sensibilisation du bassin lémanique avant les sommets mondiaux pour le climat; le renforcement de la dynamique transfrontalière en répondant au défi climatique et la contribution à l’émergence d’un autre modèle de développement pour notre région et la planète.
Le festival est le point d’orgue des activités d’Alternatibal Léman, l’occasion de mettre en avant les réflexions et les initiatives locales. Il est organisé autour de conférences-débats, de projections de films et d’activités ludiques et pédagogiques, gratuites et ouvertes à tous, d’espaces thématiques avec stands et animations, ateliers participatifs, spectacles de rues, dans une ambiance de fête populaire avec concerts et restauration bio et locale.
L’objectif de la journée est de démontrer que les alternatives existent, nombreuses et diverses, et qu’elles ne demandent qu’à être renforcées, développées, multipliées.
«Cette année, plus d’une centaine d’associations du Grand Léman présenteront leurs initiatives alternatives dans des domaines les plus variés de la mobilité durable à l’agriculture en passant par les alternatives numériques ou la santé», explique Céline Perino, co-présidente de l’association avec Charlotte Nicoulaz. La conférence Suffisamment, c’est mieux! sera animée par Christian Arnsperger, professeur en durabilité et anthropologie économique à l’UNIL à 16 h et un concert des Gipsy sound system clôturera la soirée.

Alternatiba, on y va!

Isabelle Fringuet-Paturle

Festival Alternatiba Léman, Mouvement citoyen pour le climat
Le mercredi 16 septembre de 10 h à minuit au parc des Cropettes à Genève
A noter, des projections débats de films auront lieu à Unimail dès le mercredi 13 septembre.
www.alternatibaleman.org
FB: Alternatiba Léman
Entrée libre

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …

Un commentaire

  1. La date est fausse c’est samedi 16 septembre et mon mercredi 16 / voir à la fin du texte