vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Editions » Un symbole genevois
Les paysages sont magnifiques en haut des tours. © Anastassia Issakova

Un symbole genevois

Entre la visite de ses tours, de son site archéologique, de ses travées, de sa Chapelle et des autres lieux de l’Espace Saint-Pierre, la Cathédrale Saint-Pierre révèle ses secrets et surprend le visiteur.

En été, rien de mieux pour faire un peu de tourisme et redécouvrir sa ville au soleil. En effet, qui a une photo à côté de l’horloge fleurie? Vers le jet d’eau? Si vous partez à la découverte de la Cité de Calvin, dirigez-vous en premier lieu vers un des emblèmes principaux de la ville, la Cathédrale Saint-Pierre. Inscrite depuis 2009 en tant que patrimoine européen, elle est, depuis plusieurs siècles, l’édifice protestant principal de Genève et le monument le plus visité de la ville. Elle est un temple civique ainsi qu’un point de rendez-vous culturel, en accueillant des concerts et fêtes durant l’année, et en étant le théâtre de grands événements marquant du canton. À noter qu’un concert de carillons peut être entendu les samedis de juillet et août à 17 h et un concert d’orgues les samedis de juin à septembre à 18 h.

La ville depuis en haut
Si la cathédrale est imposante par sa taille, l’une des expériences les plus saisissantes est la visite de ses tours. Après avoir gravi quelques centaines de marches, nous découvrons Genève en hauteur: un panorama à couper le souffle qui permet d’observer la ville depuis divers points de vue. Sur le chemin des tours, quelques arrêts permettent aussi de découvrir différentes facettes de la cathédrale ainsi que des maquettes.
Les horaires d’ouverture de la cathédrale varient entre l’hiver et l’été. Durant la période estivale, qui dure du 1er juin au 30 septembre, l’édifice est accessible du lundi au vendredi de 9 h 30 à 18 h 30, le samedi de 9 h 30 à 17 h et le dimanche de 12 h à 18 h 30. La dernière montée aux tours se fait 30 minutes avant la fermeture de la cathédrale.

Un tour à travers le passé
Etant considéré comme l’un de plus vastes d’Europe et l’un des plus importants au nord des Alpes, le site archéologique de la cathédrale, ouvert de 10 h à 17 h tous les jours, est un véritable labyrinthe dans le sous-sol de Genève. Il permet de traverser les vestiges des églises qui ont précédé Saint-Pierre, montrant la vie à l’époque des Allobroges, des Romains et des chrétiens du Moyen-Âge. Le parcours que traversent les visiteurs est diversifié et montre des maquettes, des bornes de consultation avec de nombreuses informations, des spectacles audiovisuels et l’histoire de Genève et de la religion, représentées à travers des textes et des dessins. La visite laisse également apercevoir les traces préchrétiennes de l’occupation de la colline avec notamment des puits ou encore une aire de traitement du blé. Un audioguide fournit à l’accueil accompagne les visiteurs tout au long du parcours levant un pan du mystère sur les artefacts découverts au cours de la visite. À noter que ces deux lieux peuvent être visités avec un guide virtuel téléchargeable sur les smartphones dans l’application «IZI travel».

Anastassia Issakova 

Cathédrale Saint-Pierre et site archéologique
Cour Saint-Pierre
1204 Genève
www.cathedrale-geneve.ch
www.site-archeologique.ch 

Voir également

Ça bouge pour Sports pour tous!

Le sport, c’est bon pour le corps et l’esprit! À Vernier, l’adage n’a jamais été …