mercredi , 26 juillet 2017
Accueil » Editions » Le paradis de la confluence
La buvette À la Pointe, entre Rhône et farniente… ©Isabelle Fringuet-Paturle

Le paradis de la confluence

Quand deux rivières se rejoignent, c’est rare et beau. Quand une buvette y installe chaises longues et scène de concerts, c’est top! À la pointe a déployé sa buvette de l’été dans un «spot» incontournable…

La confluence de l’Arve et du Rhône –La Jonction, est une curiosité. Les eaux troubles de l’Arve et celles limpides du Rhône y composent un tableau fascinant «avec une faune et une flore exceptionnelles» ajoute Iago Cruz, coordinateur projet À la Pointe, porté par l’ARVe, Association pour la Reconversion Vivante des espaces.
À la Pointe est justement implantée «là». C’est une buvette à la mode de Genève: «associative, culturelle et sociale». Elle ouvre au printemps et disparaît dès l’hiver arrivée. On peut y paresser, grignoter, siroter des jus de fruits, des bières et des granitas maison jusqu’au coucher du soleil…

Un projet autofinancé
«Cette buvette est un projet socio-culturel porté par un comité de bénévoles et soutenu par le département». Ils sont 13, Iago est le seul (quasi) permanent, et l’association compte «320 membres, 150 sympathisants et plus de 5’000 suiveurs sur Facebook».
En 2017, comme chaque année depuis sa création en 2011, l’ouverture de la buvette a été âprement négociée auprès des autorités. Cette année ce sera sur 4 mois, jusqu’au 10 septembre. «Cette saison plus étendue devrait nous permettre de boucler notre budget 2018 sans subvention de la Ville de Genève». Un défi pour cette buvette autonome à 90 % et ce malgré des tarifs modérés.

Une ambition sociale
«Au départ, nous avons répondu à un appel aux association de la Délégation à la Jeunesse et les Unités d’action communautaire pour animer ce lieu». Côté social, À la Pointe offre des stages à des jeunes en rupture de formation et des jobs d’été en collaboration avec BAB-VIA et le Service pour la jeunesse.
«Il y a aussi Lâche pas ta bouée, « Projet de prévention des risques sur la santé et la qualité de vie liés aux consommations d’alcool et de drogues sur les Rives du Rhône » initié et mené avec la Barje et l’EPIC. 4 équipes patrouillent de 14 à 22 heures». Iago souligne le travail avec des représentants de différents services municipaux sur l’aménagement du site.
Il y a aussi cet espoir de création d’un parc pour apaiser le site sur le terrain bientôt délaissé par les TPG, défendu par plus de 5’500 signatures.

Une pointe de culture
L’équipe, «jusqu’à 5 au bar» est au taquet pour accueillir son public «mixte, intergénérationnel, avec des familles et de plus en plus de touristes!».
La buvette est ouverte 7/7 de 7 h à 21 h 30 «en mode plage»… 18 concerts acoustiques et amplifiés à 17 h et près de 50 Djs dès 15 h sont programmés les week-ends. «Cette année ce sera chanson, pop et folk, avec des groupes du cru. Une programmation financée grâce au précieux soutien du Département de la culture», souligne Iago.
Des associations sont invitées à présenter leurs activités les mercredis, un cours de yoga a lieu le mardi à 18 h 30 et il y a une bibliothèque en plein air.
Ah, la fresque 2017 de la buvette est signée Felix Brüssow. Son titre? Turbulences, comme les eaux de la confluence…

Isabelle Fringuet-Paturle

La buvette À la Pointe
Sentier des Saules 27, 1205 Genève
Lundi -Jeudi, Dimanche: 13 h- 21 h 30; Vendredi, Samedi 13 h- 22 h
www.arv-ge.ch
Tél. 076 339 59 16

Voir également

Paléo Festival: J’emporte quoi dans mon sac?

Le festivalier est un aventurier paré à toute éventualité. Les plus prévoyants auront toute la …