vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Editions » Thierry Meury au P’tit Music’Hohl
Thierry Meury.

Thierry Meury au P’tit Music’Hohl

A l’aube de ses 30 années d’existence et pour la première fois, le P’tit Music’Hohl aura à sa tête dès septembre prochain et pour les trois saisons à venir, un directeur artistique en la personne de Thierry Meury.
Entretien.

Quel effet cela vous fait-il de devenir le directeur artistique du café-théâtre où vous avez fait vos débuts?
C’est un retour aux sources même si je ne suis jamais vraiment parti. Durant toutes ces dernières années en effet, que ce soit en solo, avec Yann Lambiel ou des comédiennes comme Florence Quartenoud (avec qui j’ai joué un duo) ou Véronique Mattana (dont j’ai assuré une partie de l’écriture de deux de ses spectacles et en partie la mise en scène), j’avais toujours un pied et un peu de mon cœur dans cette salle… Mais le fait est que je n’aurais pas imaginé, participant à l’inauguration du P’tit Music’Hohl en 1989, exactement la même année où je débutais ma carrière professionnelle, que j’aurais une fois la responsabilité artistique de ce lieu.

Qu’est-ce qu’un bon directeur artistique pour vous?
Un bon directeur artistique, ça commence par être quelqu’un qui aime les artistes et le spectacle. Si c’est le cas, quoi qu’il fasse et quoi qu’on en dise, ce sera un bon directeur artistique. Mais malheureusement il y a aussi les contraintes financières, de production. De ce côté-là, je vais devoir apprendre des choses (comme pour le reste d’ailleurs) et j’espère bien qu’avec la pratique, je finirai par maîtriser ce qui est pour moi un nouveau métier.

Quelle va être la nouvelle ligne artistique?
L’humour sera le moteur de toute la saison et des saisons à venir si tout se passe bien. Je veux, en étant concerné en tant qu’auteur ou interprète ou metteur en scène, c’est selon, permettre au public de découvrir différentes facettes de mon humour, du style revue à celui du solo stand up en passant par les spectacles à thème plus approfondis. D’autre part et plutôt à moyen terme, car il faut un peu plus de temps, j’aimerais bien aussi que de vraies pièces de théâtre, des comédies, puissent s’y créer. Dans la mesure du possible bien entendu, l’espace scénique étant limité et les finances d’une salle de cent places non subventionnée également.

Que diriez-vous à une personne qui n’a jamais mis les pieds au P’tit Music’Hohl pour lui donner envie de venir?
Que c’est un café-théâtre à la parisienne, pas trop grand, où on peut non seulement se marrer mais aussi rencontrer les artistes après le spectacle au café attenant à la salle. Et que ce sont souvent des moments privilégiés. Peut-être encore plus parfois que les spectacles eux-mêmes…

Propos recueillis par Sophie Kurer

Le P’tit Music’Hohl
Av. Louis-Casaï 54
1216 Genève
Tél. 022 798 87 98
www.musichohl.ch

Voir également

Ça bouge pour Sports pour tous!

Le sport, c’est bon pour le corps et l’esprit! À Vernier, l’adage n’a jamais été …