mardi , 27 juin 2017
Accueil » Editions » Entre rap et chanson, Plainpalais et Paris
Jo2Plainp, Entre Euphorie & crise d’angoisse. ©Alvaro Romero

Entre rap et chanson, Plainpalais et Paris

Cela fait 10 ans qu’il affûte mots et mélodies depuis Plainpalais, le cœur palpitant de Genève. Son dernier opus est sorti en janvier et il a fait partie des Découvertes du Festival Voix de Fête 2017. Rencontre avec Jo2Plainp.

«Jo2Plainp», parce qu’il est de Plainpalais. Il y vit depuis toujours et y dort dans son studio d’enregistrement : «Je n’ai jamais déménagé de Plainpalais».
Josselin Neeser est né à Genève en 1985. Auteur-interprète, il est fan de hip-hop depuis ses 15 ans. «J’ai enregistré un paquet de titres -une bonne centaine, pour créer ma marque de fabrique. Plus tard, j’ai intégré mon premier crew par les contacts de DJ Toots qui est venu enregistrer sa mixtape chez moi…»
Ingénieur du son de formation, Jo2Plainp a alors créé le label Eloge Record. Il produit ses mixtapes et albums (Un jour ou l’autre en 2007, Fourmis dans la faune en 2014, Entre Euphorie & Crise d’angoisse cette année) et enregistre de jeunes artistes «à des tarifs accessibles». Il réalise aussi des clips.

«C’est grâce au son que j’ai encore le cœur qui bat» (Avant que)
«J’ai d’abord tâté des platines et puis j’ai commencé à mettre des mots». A l’époque, il écoutait tout ce qui «lui tombait sous l’oreille», IAM, Dr Dre, Eminem, DMX, du Ragga Dancehall, mais aussi Aznavour, Brel et Stromae…
Puis, il y a eu les concerts «et le 1er à Saint-Jean!». Il y en a eu plus de 150 dans des lieux mythiques de la région. Il a d’abord collaboré avec des collectifs de la scène «undergroud» de Genève comme Mike Shooters (composé de M-Atom de Carouge, ASX des Charmilles, Asma T de Thônex, Unconito de Plainpalais), mais aussi d’autres rappeurs comme J.A.X, «un des papas du rap de Genève». Il a fait partie de «la fine équipe du 12» (avec Jay Lansen et Muchach), son premier crew, avec qui il a sorti la mixtape Ça vient du 12. Jo2Plainp a intégré un autre collectif, Sincelos Music: «J’adorais faire des collab’, des featuring avec des voix et des vibes différentes». Enfin, il a créé un crew dédié à la scène Le Live Crew Experience.

«Je mélange mon rap à la cumbia» (La peur de l’autre)
Puis est arrivé le temps des solos, enfin presque: «J’invite des gens par affinités».
Son univers musical s’ouvre résolument. Jo2Plainp introduit la guitare sèche –celle de Damien Corpataux, puis de Davide La Rocca, et intègre d’autres genres, reggae, cumbia, jazz, soul, grâce aux instrumentales de Grams… «J’adore le swing et aussi la chanson française comme dans Pourquoi tu veux pas».
Sa palette s’affine, son flow se défoule, ses propos s’adoucissent un peu : «C’est un message de bienveillance».

 «C’est le vert la couleur que je préfère dans l’arc en ciel» (Touche d’espoir)
«Dans mon dernier album, Entre Euphorie & crise d’angoisse, j’ai mis de côté les morceaux sombres et gardé les plus festifs!»
C’est un album de pépites pleines de surprises comme Touche d’espoir, qui se déroule sur la voix de Gabin dans Un Singe en hiver.

«Je veux changer le monde en paradis» (Bye bye)
Maintenant, Jo2Plainp veut bouger au-delà des lignes et des frontières et puis «faire bouger le public» parce que «c’est bien d’être ensemble, de donner de l’amour». Alors, objectif des festivals en Suisse, mais aussi Paris avec des jams, des open mic et des concerts dans des clubs, et pourquoi pas «faire une petite tournée en Afrique».
«Et Coco, on est ensemble ou on l’est pas!» (La peur de l’autre)

Isabelle Fringuet-Paturle

FB: Jo2Plainp
Prochains concerts:
Fête de quartier de Plainpalais, le 5 juin
Hôpital du Mont d’Or, Créteil, France, le 16 juin
Fête de la musique de Nyon, le 17 juin
Montreux music in the park, le 23 juin
Venoge festival, le 18 août

Voir également

Les potagers urbains se multiplient

Carouge avait déjà son poulailler et ses potagers urbains en pleine terre. Désormais, la municipalité …