jeudi , 19 octobre 2017
Accueil » Editions » Découvertes, surprises et émotions
L’Opéra des Nations. ©GTG/Samuel Rubio

Découvertes, surprises et émotions

Jetez votre regard sur l’ultime saison au sein de la structure éphémère en bois qu’est l’Opéra des Nations. Une nouvelle saison qui s’annonce «surprenante, enrichissante et jouissive», pour reprendre les mots de Tobias Richter, directeur général du Grand Théâtre de Genève.

Au Grand Théâtre de Genève les corps de métier se côtoient et se scindent entre métiers artistiques, techniques et administratifs. 350 collaborateurs font battre le cœur de cet opéra de la Cité. «Rendez-vous pour un nouveau voyage au pays du rêve, de l’imaginaire et de l’âme.» dixit Tobias Richter. Coup d’œil sur la saison 2017/18 à venir:

Trilogie de Figaro
Temps fort de la saison, une trilogie autour du personnage de Figaro est proposée: Il Barbiere di Siviglia de Rossini, dirigé par Jonathan Nott et Sam Brown à la mise en scène, Le Nozze di Figaro dirigé par Marko Letonja et mis en scène par Tobias Richter et enfin Figaro Gets a Divorce d’Elena Langer, créé en février 2016 à Cardiff, dirigé par Justin Brown et mis en scène par David Pountney.

Opéras
2017-2018 prévoit sept opéras, à commencer par une œuvre ressortie de l’oubli, Fantasio d’Offenbach sur un livret de son frère Paul de Musset. Présente en coproduction avec l’Opéra Comique, Fantasio sera façonné par Thomas Jolly, l’enfant terrible de la mise en scène française. Pour les fêtes de fin d’année, une nouvelle production du Baron Tzigane (Zigeunerbaron) de J. Strauss sera mise en scène par Christian Räth et dirigée par Stefan Blunier. Suivra une autre nouvelle production, Faust de Gounod, conçue par Georges Lavaudant avec Jesùs Lòpez Cobos à la direction musicale.

Ballets
Le Ballet du Grand Théâtre présente deux créations chorégraphiques. L’une Vertige romantique, composée de deux parties: Fallen et Return to Nothingness inspirée de Tchaïkovski et Schumann, puis l’autre de Schubert. La seconde création est centrée sur Maria Callas, une production mythique conçue par Reinhild Hoffmann en 1983.

Récitals et concerts exceptionnels
Entre autres, l’électrique et puissant chef Teodor Currentzis viendra diriger La Clemenza di Tito avec son Ensemble MusicAeterna. Du côté des récitals, une sélection des meilleures voix du moment est proposée: la contralto Marie-Nicole Lemieux, le baryton Willard White, la soprano Dorothea Röschmann et la basse Mikhail Petrenko.

Autres soirées
La scène des Nations accueillera le spectacle jeune public baptisé Figaro-ci, Figaro-là conçu par Joan Mompart et dirigé par Philippe Béran, une représentation d’Ascanio, opéra de Saint-Saëns, en collaboration avec la Haute école de musique, mais aussi le Concert des Lauréats du Concours de Genève.

Sophie Kurer

www.geneveopera.ch

Voir également

Vivez l’expérience de soi

Voisines et amies, les Genthosiennes Anne-Virginie Lucot, astrologue humaniste, et Cristina Dellamula, coach de vie …