vendredi , 21 juillet 2017
Accueil » Editions » Une myriade de concerts gratuits
Joyeux Fifres et tambours, place du Molard.

Une myriade de concerts gratuits

Samedi 20 et dimanche 21 mai, la place du Molard et le Victoria Hall vont résonner aux sons populaires des fanfares et des harmonies.

Fifres sonnants, tambours battants, jazz, choristes à foison, cuivres, accordéons… Comme chaque mois de mai, sur la scène de la place du Molard et au Victoria Hall, les multiples concerts gratuits se savourent le temps d’un week-end. Organisée depuis cinq ans par la Ville, cette manifestation haute en rythmes et en couleurs ne cesse d’étoffer son programme. Pour cette édition, pas moins d’une quinzaine de sociétés de l’Union Genevoise des Musiques et Chorales (UGMC) sont au rendez-vous pour nous transmettre passion et belle humeur.

Entraînante Place du Molard
Samedi 20 mai dès 10 h, la musique prend ses quartiers à la place du Molard où sept sociétés se succèderont de 10 h à 18 h. Nous y attendent notamment la fanfare de la Croix Bleue et la Musique municipale de la Ville, ce corps d’harmonie au répertoire très éclectique. On va aussi découvrir ou redécouvrir la plus ancienne société des accordéonistes du canton – Les Amis -, plus entraînante que jamais avec son programme varié et contemporain. Voilà donc un matin qui va se lever du bon pied avant de reprendre de plus belle dès 14 h avec les Cadets de Genève, toujours prompts à animer la ville. Tout comme l’Ondine genevoise qui rassemble à chaque fois un public nombreux et chaleureux autour de son harmonie et de son corps de tambours. Autre temps joyeux avec les Fifres et Tambours du Conservatoire populaire de musique qui animent avec bonheur cet art aux racines moyenâgeuses. Pour la petite histoire, sachons qu’à Genève en 1549, des écrits mentionnaient déjà ces deux instruments qui accompagnaient le roi des arquebusiers dans ses déplacements et qu’au XVIIIe siècle, Jean-Jacques Rousseau écrivait des petites mélodies pour les fifres et tambours genevois. En clôture, un moment fort avec le Big Band des Eaux-Vives qui va emporter la foule dans ses influences jazz, swing, latino, funk et blues.

Au Victoria Hall
La journée n’est pas finie pour autant! Le Victoria Hall prend la relève de 19 h 30 à 22 h pour une grande et incontournable soirée chorale. Dimanche 21 mai, la manifestation reprend de 16 h à 20 h 15 avec le Brass Band Arquebuse qui fera swinguer ses cuivres et percussions, le Cercle choral de Genève et ses chansons d’aujourd’hui, la chorale lyrique Liederkranz-Concordia, la Musique municipale du Petit-Saconnex. Quant à l’Harmonie Nautique, prestigieux orchestre harmonique de la Ville de Genève, elle mérite bien un hommage. Fait trop méconnu, c’est grâce à cette formation, comme le rappelle son président Laurent Koelliker, qu’est né le Victoria Hall à la fin du XIXe siècle. L’harmonie avait brillamment relevé le défi d’un mécène anglais, prompt à lui offrir une salle de concert si elle jouait assez bien la Pastorale de Beethoven. Son concert de musique symphonique des XIXe et XXe siècles, à 17 h 45, va donc emplir cette salle aux qualités acoustiques réputées.
A apprécier sans retenue, cet effervescent week-end printanier remplace chaque année avec succès les concerts échelonnés dans le temps que la Ville organisait auparavant.

Viviane Scaramiglia

Week-end en fanfare
Samedi 20 et dimanche 21 mai
Union Genevoise des Musiques et Chorales
www.ugmc.ch
En cas de pluie, les concerts place du Molard sont annulés

Voir également

Paléo Festival: J’emporte quoi dans mon sac?

Le festivalier est un aventurier paré à toute éventualité. Les plus prévoyants auront toute la …