dimanche , 28 mai 2017
Accueil » Editions » Des secrets de courgette
Ce film d’animation suisse a séduit le monde entier. À Carouge, découvrez ses secrets!

Des secrets de courgette

Dans le cadre du Printemps Carougeois, visitez l’envers du décor de Ma vie de courgette au sein de l’exposition Ma vie de courgette, on vous dit tout!

En mai 2016, le public cannois découvrait, dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs, le film d’animation Ma vie de courgette. Depuis, le petit garçon à la grande tête, aux cheveux bleus et aux grands yeux tristes, surnommé Courgette, n’a cessé d’émouvoir et de créer la sensation auprès de tous les publics, étant même nominé aux Oscars 2017 et sacré Cristal du long métrage et prix du public au Festival International du film d’animation d’Annecy en 2016, ainsi que César du meilleur film d’animation et de la meilleure adaptation en 2017. Adaptation du roman Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris, le film a été créé par Claude Barras, réalisateur suisse de films d’animation ayant réalisé plusieurs courts-métrages. Ma vie de courgette est son premier long-métrage.

A la découverte des secrets de «tournage»
Si l’histoire très juste et sincère, teintée d’optimisme et d’espoir, a su toucher et trouver écho dans nos cœurs, les prouesses techniques du film sont également pour beaucoup dans le succès de ce dernier. Le réalisateur a choisi d’adapter l’histoire du petit garçon et de ses camarades de l’orphelinat en Stop motion, c’est-à-dire avec la technique de l’animation par volume: on tourne le film image par image, avec une caméra spéciale, en déplaçant les statuettes très légèrement entre chaque prise de vue. Un travail d’orfèvre et de longue haleine: en effet, Claude Barras a travaillé près d’une décennie sur ce film, des premières phases de réflexion sur le projet jusqu’à sa sortie en salles. Le réalisateur s’est entouré d’une équipe pluridisciplinaire qui l’a épaulé dans la création du film, de la réécriture du scénario jusqu’au montage, passant par la création et la peinture des marionnettes, l’éclairage des décors ou encore l’animation des personnages. Lors de l’exposition, le public aura l’occasion de s’immiscer dans l’univers de Courgette, découvrir les archives du film à l’instar du story-board dessiné sur des post-its, des croquis, des marionnettes ou leurs premières maquettes en papier mâché, des décors ou encore de l’enregistrement des voix des personnages.

De nombreuses activités
Si la plongée dans l’univers de Courgette s’annonce poétique et passionnante, entre le 11 mai et le 20 août, de nombreux événements sont prévus durant cette période afin de familiariser le public avec le film. Un vernissage, le 10 mai, permettra de découvrir l’exposition en avant-première et des visites commentées avec les commissaires de l’exposition vous en apprendront plus sur cette dernière. Les jeunes fans de Courgette pourront participer, quant à eux, à divers ateliers. Le héros fêtera son premier anniversaire dans le cadre de la Nuit des musées, le 20 mai, avec de nombreux événements au programme, festivités qui continueront le lendemain lors de la Journée Internationale des musées.

Anastassia Issakova 

Ma vie de Courgette, on vous dit tout
Du 11 mai au 20 août
Musée de Carouge, pl. de Sardaigne 2
1227 Carouge
Tél. 022 307 93 80
www.carouge.ch/musee

Voir également

Des stars 2.0

Ils sont jeunes et talentueux, ils cumulent des millions de likes et de vues sur …