dimanche , 28 mai 2017
Accueil » Editions » À plein tube avec le P’tiot Festival!
Le groupe BAK XIII, lors de l’édition 2016. © Nicolas Levet

À plein tube avec le P’tiot Festival!

Les vendredi 5 et samedi 6 mai, la Villa Tacchini va résonner de rythmes effrénés: place à la cinquième édition du P’tiot Festival, lancé par l’association L’Homme Orchestre (LHO)! Foncez-y, ça va groover!

Voilà cinq ans que le P’tiot Festival donne l’occasion à LHO d’en mettre plein les oreilles à son public. Pour découvrir l’édition 2017, rencontre avec Florian Hassler, président de l’association.

Comment a débuté l’aventure?
LHO a été créé en juin 2011. C’est une association à but non lucratif, qui a pour mission de promouvoir la scène locale genevoise (et voisine), en organisant régulièrement des concerts à Genève. Elle a été formée par sept musiciens du canton, conscients des difficultés de se produire en Suisse romande. Très vite, d’autres personnes se sont engagées dans le projet. Le P’tiot Festival a démarré en 2012, à la Villa Tacchini. Le concept est de faire une ou plusieurs soirées avec des groupes émergents ou confirmés, issus de la scène locale et, si possible, une tête d’affiche internationale. Les soirées régulières et le P’tiot Festival suivent généralement une ligne directrice liée au style de musique des artistes invités. Depuis nos débuts, nous avons explorés de nombreux horizons: rock, métal, ska, reggae, punk, hip-hop, garage, elecro-dark…

Votre philosophie?
Notre mot d’ordre est «local»! Nous privilégions les productions locales, au sens large du terme. C’est le cas pour le choix des groupes… mais aussi dans le cadre de nos collaborations avec d’autres association: Culture Famine à Lausanne, la Death’Skalade de Genève, la Fédération genevoise pour la prévention de l’alcoolisme (FEGPA) et le CIPRET, qui font de la prévention autour de la consommation d’alcool, de drogue et de tabac. Nous essayons de nous fournir localement au niveau de la nourriture et des boissons; ainsi, nous travaillons avec la brasserie du Père Jakob (Soral) ou la Brasserie des Murailles (Meinier). Nous mettons un point d’honneur à accueillir les artistes comme nous souhaiterions être accueillis: nous faisons le maximum pour qu’ils puissent jouer dans les meilleures conditions possibles! Enfin, les soirées de LHO se veulent accessibles à tous, le prix d’entrée n’excède donc jamais 10 francs.

Qui seront les artistes du P’tiot 2017?
Il y aura une programmation grandiose, sur deux soirs: ska et reggae le vendredi, métal et hardcore le samedi. Des groupes genevois seront présents: Green System, LODD, Positive Skank, Conjonctive, Brokenhead et Hellbrain. Les Français de Smash Hit Combo seront également de la partie! Venez nombreux!

Propos recueillis par Magali Bossi

Le P’tiot Festival 2017
Les 5 et 6 mai
Villa Tacchini, ch. de l’Avenir 11, 1213 Onex
FB: Association L’Homme Orchestre

Voir également

Des stars 2.0

Ils sont jeunes et talentueux, ils cumulent des millions de likes et de vues sur …