jeudi , 19 octobre 2017
Accueil » Editions » Une tornade blonde au Lignon
 Julien Weber

Une tornade blonde au Lignon

Petit bout de femme blonde, bavarde et pleine d’énergie, Bérengère Krief est originaire de Lyon et c’est le 21 avril à la salle du Lignon qu’elle viendra parler des relations hommes-femmes.

Petite-fille de l’inventeur de la sucrerie le friand, Bérengère Krief se déguste comme une tarte au citron: douce et acide en même temps. Pétillante, naturelle, elle mime, joue, imite, incarne des personnages qui s’enchaînent mais ne se ressemblent pas. Sur scène, sa présence emplit la salle et le charme opère.

La drague et un chat
Son inspiration, elle la puise dans son quotidien en allant de la télévision aux gens qu’elle côtoie mais aussi son minet, baptisé Jean-Noël, à qui elle joue ses sketchs en avant-première. D’ailleurs, son premier spectacle s’intitulait Ma mère, mon chat et Docteur House.
Son sujet de prédilection: la vie et ses travers. Malicieuse, elle dénonce la drague lourdingue, les filles superficielles, le célibat ou les inégalités salariales. «J’ai le droit de travailler, mais mon salaire sera toujours en solde, moins 30%».
Celle qui défend l’égalité des sexes n’hésite quand même pas à piquer le genre masculin en comparant les hommes aux yoghourts, sauf que les garçons n’ont «pas de date de péremption».

Touche à tout
C’est à 20 ans que Bérengère Krief déménage à Paris. Elle fait ses armes au théâtre et s’adonne à l’improvisation.
Révélée en 2011 par la série Bref, elle a depuis continué son petit bout de chemin. Théâtre, télévision, cinéma, elle a aussi écrit un livre et doublé des films d’animation (Les Croods ou Cigognes et Cie). Une fois meilleure ami de l’inoubliable Joséphine dans les deux films éponymes, elle adopte également André Dussolier dans Adopte un veuf. Dans son livre, La prochaine fois, je vous montre mon chat, elle écrit sur la vie, toujours, et sur ce qui se passe autour d’elle, les attentats, la politique, Tinder, entre autres… Des petites chroniques joyeuses et pertinentes… Mais Bérengère ce qu’elle préfère, c’est la scène. A vous de la découvrir. Et de rire.

Lauren Hostettler

Bérengère Krief
Le 21 avril, à 20 h
Salle du Lignon

Voir également

Vivez l’expérience de soi

Voisines et amies, les Genthosiennes Anne-Virginie Lucot, astrologue humaniste, et Cristina Dellamula, coach de vie …