jeudi , 23 novembre 2017
Accueil » Editions » Rue du 31-Décembre, le meilleur du Wash 38
Aux Eaux-Vives, un espace hyper fonctionnel conçu pour le bien-être des utilisateurs.

Rue du 31-Décembre, le meilleur du Wash 38

Publi-reportage

C’est nickel, insonorisé, convivial, performant. Une laverie self-service à dimension humaine prise d’assaut par la population cosmopolite des Eaux-Vives.

Au 38, rue du 31-Décembre, les clients se succèdent et se croisent entre les 16 machines du salon-lavoir. Il y a là la mère au foyer en quête de grosses machines pour les couettes de sa famille nombreuse, l’étudiant qui vit en chambre, le sportif qui privilégie le lavomatic pour ses fringues transpirantes dès la fin de l’entraînement, le lève-tôt et le couche-tard qui profitent de l’ouverture de 6 h à minuit. C’est plein le dimanche. En semaine, il y a toujours des machines qui tournent. «Ici, on peut rencontrer en même temps des jeunes, des moins jeunes, des hommes seuls, des mamies qui ont besoin du coup de main de l’employée qui veille scrupuleusement à la propreté, au bon fonctionnement et à l’harmonie des lieux.» Sylvie, la cinquantaine, perpétue une tradition familiale. «Dans le petit village de mon enfance, le lavoir public tenait une place de choix dans la vie sociale. J’en garde un beau souvenir.» Quelques décennies plus tard, avec son amie Viviane, elle a voulu recréer cette place de village en ville. Pas n’importe où et pas n’importe comment. Quitte à attendre l’opportunité, il fallait que ce soit aux Eaux-Vives parce qu’elles ont toujours adoré ce quartier super vivant et que Viviane y est née. Le projet est devenu réalité en 2013. D’abord installée dans l’espace d’un ancien magasin de tabac, la laverie s’est agrandie l’an dernier. «Nous avons pu reprendre l’arcade voisine qui fermait ses portes et casser les murs.» Au final, Wash 38, c’est quelque 50m2 hyper fonctionnels conçus pour le bien-être des utilisateurs.

Alerte sms, pas de temps perdu!
Le créneau vert s’inscrit dans le choix de machines: «Des Electrolux dernier cri, écologiques, économiques. Deux machines mastoc de 14 kg pour les coussins, duvets, couvertures et 14 machines de 7 kg. «Il y a aussi huit séchoirs, deux tables de pliage, lessive et adoucissant sur place mais on ne pousse pas à la consommation, chacun peut apporter ses propres produits». Les deux gros plus? L’insonorisation du lieu pour que les gens puissent bavarder ou bouquiner à l’aise. Et le temps optimisé: on peut partir tranquille, une fois la machine terminée, elle vous envoie une alerte par sms. Un service rare à Genève! Et puis, ici, on est en sécurité. Pas de déprédations possibles grâce à l’employée sur place et au système de vidéo surveillance digne de Big Brother. «Il faut aimer les gens pour faire ça, c’est un lieu qui leur appartient». Pour ces deux femmes qui ont choisi sans hésiter leur nouvelle planète professionnelle, pas question de s’éparpiller. Pas de stratégie de diversification: ni café ou cybercafé, mais un engagement à plein temps dans l’entreprise. Une ligne d’appel est placardée dans la laverie. «En cas de problème technique, nous sommes sur place en 5 minutes.»

L. R.

Wash 38
Marjo SA
Rue du 31-Décembre 38
7/7 de 6 h à minuit
Tél. 022 700 09 32
www.wash-laverie.ch

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …