dimanche , 19 novembre 2017
Accueil » Editions » Prenez-en de la graine!

Prenez-en de la graine!

Habituée aux «dévoreurs de livres», la bibliothèque de Saint-Jean accueille désormais les passionnés de graines et jardiniers en herbe. Depuis le 1er mars, cet espace culturel accueille 1203 Graines, la première grainothèque du canton, mise sur pied par l’association les Jardins des Délices.

Originaire de l’Ile Maurice et domicilié à Chêne-Bourg, un couple apporte des petits sachets contenant des graines de courge, de citronnelle mais aussi de potimarron. Sur place, on discute jardinage et provenance de ces semences avant de les trier. Caroline Dommen, une des fondatrices de l’association les Jardins des Délices et instigatrice du projet, est ravie de la synergie établie avec la bibliothèque: «C’est très pratique d’avoir des ouvrages spécifiques à disposition. On en apprend plus sur les différentes techniques de jardinage et sur les potagers urbains».

De la graine à l’assiette
Déjà présent à Vevey, le projet «grainothèque» se base sur un système libre où chacun peut déposer, prendre ou échanger des graines gratuitement. Contre-pied au lobby de l’industrie semencière, Caroline Dommen désire inciter le jardinage et pousser les citadins à consommer ce qu’ils ont cultivé. Et les bénéfices sont là: on préserve la biodiversité locale, on contrôle ce qui arrive dans nos assiettes et on comprend le fonctionnement des graines. Pour mener à bien ce projet, une dizaine d’associations de jardinage et de jardiniers urbains ont été sollicitées afin d’implanter cette grainothèque au cœur des voies couvertes de Saint-Jean. Un lieu symbolique, car ici pas de champs à portée de vue mais des habitations avec, pour certaines, des petits pots sur les balcons qui prouvent qu’il est possible de cultiver en centre-ville. «Dans l’idéal, j’aimerais susciter l’intérêt de ceux qui n’ont pas forcément la main verte. Le succès ce sera quand on aura l’écho des jardiniers confirmés ou en herbe qui nous ramèneront leurs graines» affirme Caroline Dommen.
Du côté des graines apportées, c’est plutôt bien parti et des grandes entités comme le potager historique du Château de Prangins ont offert à l’association des semences rares qui sont toutes à disposition des usagers de la grainothèque.

En pratique…
Sur place, une charte est à disposition de tous. Bien que tout se fasse sur le libre-échange et se base sur la confiance des utilisateurs, quelques règles sont à respecter. Prenez uniquement les graines que vous allez réellement cultiver. Ce n’est pas obligatoire mais pour préserver la pérennité du projet, les graines apportées sont les bienvenues. Attention, pas de pesticides, ni engrais chimiques et surtout pas de graines issues de variétés hybrides de première génération. C’est pour cette raison qu’il est très important de fournir des informations précises telles que la date de récolte, les caractéristiques de la graine ainsi que les détails concernant le lieu de récolte. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire sur le registre mais vous pouvez, si le cœur vous en dit, partager votre histoire et celle de la graine amenée dans un carnet à disposition.
Des questions? Une permanence est mise sur pied tous les mercredis de 16 h à 18 h et des ateliers et conférences concernant diverses thématiques du jardinage seront organisés. Suivez l’actualité de cette grainothèque qui n’a pas terminé de porter ses fruits.

Vanesa Dacuña Rodriguez

1203 Graines
Bibliothèque de Saint-Jean
Avenue des Tilleuls 19, 1203 Genève
www.lesjardinsdesdelices.com/grainotheque
associationjardindelices@gmail.com

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …