dimanche , 22 octobre 2017
Accueil » Editions » Créé dans l’urgence maintenu par le besoin
Kelly, apprentie en 1re année, en formation dans une des épiceries pour obtenir son AFP. ©Rebecca Bowring 2017

Créé dans l’urgence maintenu par le besoin

«L’évolution de Caritas Genève est claire mais ce qui est intéressant c’est que le fil rouge de notre mission n’a pas changé au fil des années: lutter contre la pauvreté et l’exclusion» affirme Camille Kunz, responsable communication et recherche de fonds. Plus jeune que son homonyme national qui a bien entamé la centaine, l’organisme genevois agit sur le territoire cantonal depuis 75 ans, cette année. Pas question pour Caritas Genève de se reposer sur ses acquis, bien que son mandat reste identique, les problématiques actuelles ne sont plus exactement les mêmes qu’à ses débuts.

En 1942, la Seconde Guerre Mondiale bat son plein et la Suisse voit arriver de nombreux réfugiés fuyant l’avancée des armées nazies. Les Genevois ne restent pas les bras croisés et déploient des aides d’urgence en portant secours à ces personnes démunies par l’apport de vêtements ou articles de première nécessité ainsi qu’une modique somme d’argent. C’est la naissance de Caritas Genève. Tout au long de son existence, cet organisme viendra en aide à ceux qui en ont besoin sans faire de discrimination. Sa construction s’est faite sur des thématiques principales telles que l’aide d’urgence mais aussi le conseil social et juridique. Le but, que les personnes ayant sollicité un soutien puissent reprendre leur vie en main. Pour agir au mieux, des services adaptés ont été mis sur pied et ont même donné naissance à des associations aujourd’hui indépendantes: des logements sociaux avec Caritas Cité-Joie, une lutte contre la marginalisation avec le Caré ou encore une aide à une cible plus jeune avec Caritas Jeunesse… Des épiceries sociales ainsi que des boutiques de seconde main complètent les services offerts à une population qui n’arrive pas toujours à joindre les deux bouts.

Former pour mieux s’intégrer
Complètement investi dans le domaine de la formation, Caritas Genève met sur pied le programme voie 2 en 2006 afin d’offrir des perspectives professionnelles à des jeunes en rupture. «C’est une opportunité de remettre un pied à l’étrier par le biais de formations qui leur permettront de trouver un emploi durable.» complète Camille Kunz. Voie 2 est un modèle de réussite qui servira d’exemple au projet d’activités d’insertion programmées dans le site La Fouine à Plan-les-Ouates, qui s’agrandira et verra le jour en 2018. D’ailleurs, l’année passée, Caritas Genève a été récompensé par le label éduQua pour ses formations de qualité. Des offres possibles grâce à l’excellent partenariat entretenu avec les milieux académiques et certains domaines professionnels.

Festivités à venir
Les festivités de ce jubilé ont officiellement commencé avec le repas de soutien fêté en novembre passé au Pavillon Sicli. Un anniversaire en grand comité puisque 350 personnes ont répondu présent. Le 22 avril à 18 h, c’est au Temple Saint-Gervais que Jean-Marie Curti et Jean-Pierre Zurn présenteront l’Oratorio Paulus de Mendelssohn accompagnés du Chœur des Trois Frontières. Le 3 avril à 17 h, rendez-vous au Victoria Hall pour assister au concert de soutien des musiciens d’Europe et du Chœur des Trois Frontières. En octobre, un symposium sur les enjeux de la lutte contre la pauvreté avec une dizaine d’intervenants sera mis sur pied et une fête populaire gratuite permettra à Caritas Genève d’échanger avec les familles du canton.

Vanesa Dacuña Rodriguez

Caritas Genève
www.caritasge.ch
FB: Caritas Genève

Voir également

Vivez l’expérience de soi

Voisines et amies, les Genthosiennes Anne-Virginie Lucot, astrologue humaniste, et Cristina Dellamula, coach de vie …