dimanche , 19 novembre 2017
Accueil » Editions » Civilisation oubliée ou inventée?
Statuettes chantantes, âge du Bronze. © P. Weyeneth

Civilisation oubliée ou inventée?

En collaboration avec le NMB Nouveau Musée Bienne, la Collection des moulages de l’Université de Genève vous convie à la découverte d’une  exposition toute particulière. Prêtées par le Musée national de Sehnah, les pièces font partie de la collection présentant la civilisation méditerranéenne oubliée: Habalukke. Une visite commentée le 5 avril vous plongera dans l’univers mystérieux des trésors de cette culture et de la conception de cette exposition.

Enseignant au Gymnase de Bienne et passionné par l’archéologie, Walter Affolter entreprend de nombreux voyages d’étude, dont celui dans les îles des Cyclades, sur l’île de Sehnah. Il y découvre une civilisation préhistorique jusqu’alors inconnue, qui l’intrigue et le pousse à y mener des recherches. Tel est le début de la fiction réelle, inventée par l’artiste bernois Hans-Ulrich Siegenthaler (HUS).

Exposition unique
Artiste autodidacte, HUS a commencé à produire quelques sculptures qui faisaient penser à des statuettes méditerranéennes. Ce rapprochement lui a donné l’idée d’écrire l’histoire de Walter Affolter. Il entame alors une longue recherche portant sur cette époque et la région méditerranéenne. «S’inspirant des archéologues et des chercheurs de trésors, nous avons créé le personnage de Walter Affolter et avons imaginé son lien avec Friedrich Schwab et NMB Nouveau Musée Bienne» sourit Ludivine Marquis, conservatrice du département archéologie du NMB.

Pièces de l’exposition
Se passionnant pour le matriarcat, société qui place la femme au centre, HUS décide de créer une série de figurines et de leur inventer leur propre système d’organisation de vie. Des textes accompagnent l’exposition. «Ils se lisent facilement et les spectateurs pourraient y croire assez facilement car ils comportent un fond scientifique réel qui côtoie la version de HUS» explique Ludivine Marquis. L’exposition est également complétée par des interviews des chercheurs sur leurs motivations par rapport à leur métier. N’oubliez pas la visite guidée du 5 avril pour mieux s’approprier cette exposition hors du commun.

Eugénie Rousak 

Visite guidée de l’exposition Habalukke. Trésors d’une civilisation oubliée avec le professeur Lorenz Baumer, Université de Genève
Pour des visites de groupes, merci de nous contacter: moulages@unige.ch
Rue De-Candolle 3,
Uni Bastions,
Aile Jura, 2e sous-sol

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …