mercredi , 26 avril 2017
Accueil » Editions » Université et cité: pour tout savoir!
Le professeur d’astronomie Trinh Xuan Thuan lors de sa conférence: "Le Big Bang et après: la place de l'homme dans l’univers", le 14 juin 2016"© UNIGE

Université et cité: pour tout savoir!

Interrogation: où peut-on à Genève aborder les thèmes les plus pointus de la science, de la recherche ou de l’actualité? Où peut-on approcher les plus grands chercheurs ou spécialistes? Réponse: en assistant à une conférence de l’UNIGE!

Uni Mail, Uni Dufour, Uni Bastions,… Le cœur de Genève recèle de nombreux bâtiments universitaires, certains sont anciens comme Uni Bastions, d’autres sont plus récents, comme le CMU tout juste agrandi. L’histoire de Genève est aussi indissociable de son université. L’Académie de Genève, séminaire théologique et humaniste, fondée en 1509 par Jean Calvin est devenue Université de Genève en 1873 et n’a jamais cessé depuis de s’inscrire dans la cité. L’UNIGE propose chaque année 130 programmes de formation de base, 82 filières de doctorat, plus de 300 programmes de formation continue et délivre près de 5’000 diplômes et certificats… Mais ce n’est pas tout, l’Université de Genève s’adresse aussi au grand public au travers de conférences notamment. Il y en a eu 350 en 2015!

Service à la Cité
«L’Université de Genève a trois missions, la recherche, l’enseignement et le service à la cité», rappelle Melina Tiphticoglou, chargée de projet à La Passerelle Sciences et Cité au service de communication. Les conférences, essentiellement initiées par les facultés, relèvent donc de cette 3e mission, au même titre que d’autres événements de l’UNIGE: des expositions, des cours publics, des animations ainsi que des publications.
Quelle gouvernance globale face aux religions? ; Perspectives sur les modèles suisse et français; Le Big Bang et après: la place de l’homme dans l’univers; Virus sans frontières; les Colloques Wright; le Festival Histoire et Cités Rencontres internationales de Genève; la Semaine du cerveau, les conférences de l’UNIGE couvrent tous les domaines et sont souvent en relation avec l’actualité. «Les chercheurs y sont sensibles et la mise en place de ces événements permet une réflexion académique plus posée, plus ouverte. Ainsi, la conférence Libertés et terrorisme: les questions qui restent à se poser après les attaques en France a été organisée juste après les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015», ajoute Melina.

Le partage des savoirs
«L’université est une fabrique des savoirs, un espace de critique des savoirs existants et un lieu de partage des savoirs», explique Didier Raboud, secrétaire général adjoint en charge de la communication. «L’université n’est pas une tour de verre. Au contraire, et surtout à Genève, le dialogue entre université et public a toujours existé. Le dialogue sciences et cité s’est beaucoup développé en Suisse dès 1998 sous l’impulsion de Charles Kleiber, alors secrétaire d’Etat à la science et à la recherche, qui souhaitait expliquer le travail des chercheurs. Cette dynamique ne s’est jamais démentie depuis, en particulier à Genève, et le succès remporté par nos conférences, colloques et cycles de grandes conférences en atteste. Nous remplissons régulièrement l’auditorium de 600 places d’Uni Mail. Nous avons accueilli 4’000 personnes lors de la conférence de l’astrophysicien Stephan Hawking en 2009!», ajoute Didier Raboud. Parmi les intervenants de renom, on peut encore citer Noam Chomsky, Elie Wiesel, Matthieu Ricard, Ban Ki-moon…

Isabelle Fringuet-Paturle

Les conférences et événements de l’UNIGE sont gratuits et sans réservation
Programme, calendrier et vidéos de la plupart des conférences: www.unige.ch/public
Abonnement aux publications: www.unige.ch/-/informe

Voir également

Des stars 2.0

Ils sont jeunes et talentueux, ils cumulent des millions de likes et de vues sur …