mercredi , 22 novembre 2017
Accueil » Editions » S’ouvrir à l’autre

S’ouvrir à l’autre

Dès la première rencontre, Anne-Virginie Lucot dégage une douceur et compréhension caractéristique des personnes altruistes, et ce n’est pas étonnant puisqu’elle se consacre à l’astrologie humaniste. Gentousienne, elle s’allie avec une autre habitante de la commune, Cristina Dellamula, afin de mettre sur pied en octobre 2016, le premier Salon Beauté d’Automne et Art de Vie. Un succès! Loin de s’arrêter, les deux jeunes femmes motivées fondent Terra Nova et organisent des ateliers et conférences contribuant au mieux vivre. Rencontre avec Anne-Virginie Lucot.

Suite au succès de ce premier salon, vous fondez Terra Nova. Pourquoi vous être lancé dans cette aventure?
Nous sommes deux indépendantes de la région avec des buts communs dont le souhait d’amener des services «thérapeutiques» de proximité. Nous ne sommes ni médecins, ni psychologues mais nous nous intéressons à tout ce qui touche le «vivre mieux». Depuis très longtemps, mon but c’était de trouver des personnes qui puissent apporter un plus concernant les soins alternatifs à Genthod. Mon amie Cristina qui est coach de vie, a tout de suite adhéré à mon idée et je lui ai proposé de m’accompagner dans un projet un peu fou puisqu’au départ, nous ne sommes pas des organisatrices de Salons. De fil en aiguille, grâce à notre travail et au bouche à oreille, nous avions une trentaine d’intervenants. Nous avons décidé de favoriser l’aspect convivial entre les exposants et le public et les retours des visiteurs ont été excellents. Du coup, nous avons fondé Terra Nova en nous inspirant des noms de nos différents sites, Terressentielle et Harmonia Nova. Terra Nova s’occupe essentiellement de promouvoir des évènements dans le cadre de la santé globale et du développement personnel.

D’ailleurs, deux conférences sont organisées ce mois.
En effet, en mars, nous recevons deux personnes qui jouissent d’une certaine renommée dans ce milieu: Olivier Clerc les 18 et 19 mars et André Stern les 24 et 25 mars. Le premier est genevois d’origine et a travaillé pendant des années aux éditions Jouvence. Il a également traduit les Accord Toltèques ainsi que tous les ouvrages de Miguel Ruiz et a écrit le Don du pardon. A Genthod, il nous parlera de son expérience avec cette notion de pardon et expliquera les étapes à entreprendre pour y parvenir. Il s’agit d’un enseignement oral et il y aura un aspect pratique avec un cercle de pardon. André Stern viendra les 24 et 25 mars à la Salle de la Madeleine, au centre-ville. C’est une figure de la nouvelle éducation et un des seuls qui n’a jamais été à l’école. Il n’a rien contre l’école mais il veut simplement démontrer que d’autres approches existent et qu’elles ne sont pas mauvaises pour l’enfant. Il a également participé au film Alphabet. Il favorise l’enthousiasme et la curiosité naturelle des enfants. Le samedi, il sera là pour un atelier afin de savoir comment mettre en pratique cette optique qui est applicable non seulement à l’éducation mais également à notre personne. L’atelier est là pour générer des pépites de créativité.

Comment participer à ses évènements ainsi qu’à ceux à venir?
Nous avons deux à trois activités par mois, il suffit de se rendre sur le site www.terressenciel.ch puisque toutes les informations s’y trouvent ou de vous rendre sur la page Facebook Terra Nova qui va être créé. Ensuite, il suffit de me contacter afin de vous inscrire à ce qui vous intéresse. Un autre salon Beauté d’automne et Art de Vie est prévu le 7 octobre 2017, à Genthod.

Propos recueillis par Vanesa Dacuña Rodriguez

www.terressenciel.ch
www.harmonianova.com

 

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …