jeudi , 19 octobre 2017
Accueil » Editions » Marionnette géante
Emmanuelle Annoni sur scène. © Dominique Annoni

Marionnette géante

Ancienne professeur de l’école et initiatrice des Mercredis grenadine, Dominique Annoni revient à Catalyse avec son nouveau spectacle de marionnettes. Accompagnée par sa fille, la comédienne Emmanuelle Annoni, elle va raconter Le géant sans cœur le 25 mars. Ce conte inspiré d’une légende allemande est adapté aux enfants à partir de 3 ans. 

Les spectacles pour les tout petits ont cette spécificité d’être assez légers, avec des décors simples et surtout en interaction directe avec les enfants. Durant ses contes, Dominique Annoni discute en permanence avec la salle, que cela soit pour demander conseil ou pour émettre des hypothèses ensemble. «L’idée est de jouer avec les enfants comme s’ils étaient dans leur chambre» complète l’artiste.

L’histoire et ses morales
Le géant, bouleversé par ce qu’il voit dans le monde, décide de s’enlever le cœur et de le remplacer par un nid de guêpes. Cet échange ne le rend pas très agréable et il se fait enfermer par le roi. Le plus jeune fils de ce dernier est très intrigué, décide de retrouver le géant et part à sa quête. Quand les deux se rencontrent, le géant manipule le jeune garçon pour se faire relâcher. Libre, il devient alors incontrôlable et transforme les deux autres fils du roi, qui essayent de le rattraper, en statues. Sentant sa responsabilité et culpabilité, le jeune garçon décide de le retrouver. «La culpabilité est un sentiment assez souvent développé par l’enfant parce qu’il ne se sent pas à la hauteur et se rend responsable des problèmes de ses proches» explique Dominique Annoni. Le garçon retrouve le géant et lui parle de son sentiment de culpabilité. Le géant propose alors de devenir son serviteur pour réparer cette situation. Le jeune garçon accepte mais décide de retrouver le cœur du géant. Après une série d’échecs, il le découvre enfermé dans un œuf, œuf qui est dans un canard, canard qui est dans un puits, puits qui est dans une chapelle, chapelle qui est sur une île, île qui est sur un lac, lac qui est au sommet d’une montagne. Le garçon promet de rendre ce cœur à condition que le géant retransforme toutes les statues et arrête de faire du mal. Quand tout le monde est réveillé, le jeune garçon veut redonner le cœur au géant, mais son frère aîné le lui prend et le brise. Et le géant se transforme en colline. «Le second message de ce conte est que parfois on fait des promesses, que l’on ne peut pas tenir, ce n’est pas notre faute, mais la vie est ainsi faite» nuance la comédienne.

Eugénie Rousak

Le géant sans cœur  présenté par Dominique Annoni & la Compagnie Élargie
www.dominiqueannoni.tumblr.com
Le samedi 25 mars de 15 h à 17 h 30
Catalyse
Avenue de Rosemont 14
1208 Genève
Tél. 022 700 64 75
billetterie@catalyse.ch
www.catalyse.ch

Voir également

Vivez l’expérience de soi

Voisines et amies, les Genthosiennes Anne-Virginie Lucot, astrologue humaniste, et Cristina Dellamula, coach de vie …