vendredi , 24 mars 2017
Accueil » Editions » L’escalier au fil du Rhône
Marche à suivre de Nathalie Pallud (Photographie issue du Prix Photographie Edelweiss 2015).

L’escalier au fil du Rhône

L’ouvrage collectif L’escalier au fil du Rhône. Valais – Vaud – Genève sorti  en librairie fin 2016, fait l’objet d’une exposition du jeudi 9 mars au vendredi 21 avril à la Maison des Arts et de la Culture de La Julienne à Plan-les-Ouates. Une invitation à découvrir la Suisse autrement.

L’association Edelweiss a initié un concours photographique autour de l’escalier au fil du Rhône, pour professionnels et amateurs. Le tout pour être ensuite présenté dans une exposition itinérante de 44 clichés sillonnant la Suisse entière. En parallèle, l’association a mandaté Marie-José Wiedmer, architecte EPFZ-urbaniste et réalisatrice multimédia, pour diriger la réalisation d’un ouvrage interdisciplinaire autour de l’escalier. L’une des étapes de cette exposition se fera à La Julienne. Entretien avec Marie-José.

Pourquoi l’escalier?
Lui consacrer un ouvrage s’impose comme une évidence, par le fait que la Suisse détient le record du plus long escalier du monde et que cet organe de la circulation verticale, souvent banalisé, a besoin de retrouver ses lettres de noblesse. Fondé sur des observations, expériences et questionnements de 39 auteurs, cet ouvrage délivre une approche pluridisciplinaire en mettant en lumière la dimension singulière de nombreux escaliers ordinaires comme emblématiques.

Comment avez-vous choisi ces auteurs?
J’ai opté pour des personnes que je connaissais déjà, soit des noms qui se sont présentés lors de mes recherches. Je suis allée à la rencontre de chacun. Lorsque j’ai découvert que Edward Whymper avait comparé une partie de son ascension du Cervin avec un gigantesque escalier, je suis partie à la recherche d’un alpiniste-écrivain. La réunion des ces 39 auteurs de 21 professions différentes offre aux lecteurs des approches diversifiées et inédites sur le thème de l’escalier.

Que gardez-vous de la direction de ce livre?
La direction scientifique et rédactionnelle de l’ouvrage m’a donné de vivre une formidable aventure humaine! Cela m’a permis non seulement de renouer le contact avec des camarades d’études, approfondir les relations avec certains collègues de travail mais surtout apprendre à connaître d’autres experts, qui se sont spontanément ralliés au projet et l’ont généreusement enrichi de leur regard original. Du coup, ce livre est devenu un trait d’union entre les différentes étapes de mon parcours professionnel et personnel.

Propos recueillis par Sophie Kurer 

Exposition, du jeudi 9 mars au vendredi 21 avril
La Julienne, Maison des Arts et de la Culture, rte de St Julien 116
Plan-les-Ouates

Voir également

A Versoix, le «choc’» remplace le «cheese»!

Cités en cœur par les touristes de passage, difficile de passer à côté du trio …