vendredi , 24 novembre 2017
Accueil » Editions » Illusion scientifique
Luc Langevin © Yann Orhan

Illusion scientifique

Souvent, les illusionnistes sont associés aux paillettes, aux lapins dissimulés dans des hauts-de-forme et aux femmes coupées en deux. Et pourtant, les clichés se métamorphosent quand Luc Langevin s’adonne à la magie. Science et poésie fusionnent alors sur scène, créant une ambiance intrigante et féérique à découvrir le 12 mars au Théâtre du Léman.

Créateur d’illusions numéro un au Québec, Luc Langevin présente son art aux Romands au Théâtre du Léman. Passionné par la physique dès son plus jeune âge, l’artiste fait appel à la science pour construire ses numéros. Dans une ambiance de laboratoire à la Jules Verne, il raconte une histoire… son histoire. «On passe par toute une gamme d’émotions, de l’émerveillement au questionnement, à travers des tours de micro-magie et de grande illusion» complète Luc Langevin.

Tours stupéfiants
Tous les numéros présentés par le magicien sont inédits et spécialement conçus pour le spectacle. «Souvent, la création d’illusions débute par l’émotion que je cherche à susciter chez les gens, parfois l’inspiration provient d’un tour commercial, mais il est toujours adapté à la façon Langevin» explique l’illusionniste. Une large gamme de compositions plus intrigantes les unes que les autres pousse le public à se questionner «Mais comment il fait?». De la téléportation d’objets, à l’utilisation des mathématiques, la dernière illusion est le clou du spectacle… qu’on préfère ne pas vous dévoiler.

Magie poétique
La science et la poésie se mélangent sur une bande son en adéquation et confèrent une ambiance d’enchantement. «Par exemple, je peux utiliser un principe scientifique méconnu du grand public pour faire léviter un objet. Ensuite, je construis mon numéro en plaçant plusieurs objets en lévitation dans un faisceau de lumière afin que les différentes ombres soient projetées sur un mur et forment quelque chose… et c’est à ce moment que la poésie s’installe» confie le magicien.
Un univers à découvrir absolument! 

Eugénie Rousak

Langevin, créateur d’illusions
Le dimanche 12 mars
Ouverture des portes à 17 h, début à 18 h
Théâtre du Léman
Quai du Mont-Blanc 19, 1201 Genève
www.theatreduleman.com/new.html
www.luclangevin.com

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …