lundi , 24 juillet 2017
Accueil » Editions » C’est chouette les Mouettes!
PAQ+EVmouvettesMARS003+005+006 © Olivier Werly

C’est chouette les Mouettes!

Les Mouettes Genevoises naviguent en chassé-croisé d’un bord à l’autre de la rade de Genève sous l’écume du Jet d’eau. Plus discrètes que lui, elles ne sont pas moins emblématiques de Genève. Démonstration!

Les Mouettes Genevoises sont une flotte de six bateaux, trois en bois «d’époque» de 30 à 50 places, un en acier de 50 places et deux à l’énergie électro-solaire de 60 places. Ces derniers, Hélios et Solaris, font la navette sur les lignes les plus longues, 1,5 km, la M4, Genève Plage/Port Noir-De Chateaubriand et la M3, Genève Plage/Port Noir-Pâquis.
Solaris est tout de noir revêtu, le noir d’Ulysse Nardin qui a conclu un partenariat de trois ans avec la Société des Mouettes Genevoises Navigation, SMGN, en novembre dernier. En principe, les mouettes sont aux couleurs de la ville, jaune et rouge…
Les autres lignes, longues de moins d’un kilomètre, sont la M1, Pâquis-Molard et la M2, Pâquis-Eaux-Vives. Toutes fonctionnent de 7 h 30 à 19 h 30 l’hiver, sous réserve de vagues «océaniques», et jusqu’à 21 h l’été au rythme d’une rotation toutes les 10 minutes ou toutes les 30 minutes pour les plus longues. Ces petits bateaux à la coque imitant le corps des mouettes circulent sur plus de 7 millions de kilomètres par an.

De 1897 à aujourd’hui…

«Au départ, il s’agissait d’un bateau manège à aubes mû par des chevaux», raconte Valérie Bouvier-Rolland, directrice administrative. Mais ça c’était avant, en 1897, quand la compagnie fut créée par Edward Church, un homme d’affaires et consul des Etats-Unis en France. Les actuels propriétaires et dirigeants sont la famille Charrière, la «6e entreprise suisse de navigation la plus fréquentée» est subventionnée par l’Etat de Genève et intégrée dans la communauté tarifaire Unireso depuis 2001.
Les Mouettes embarquent plus de 1’200’000 passagers par an. Parmi eux, les pendulaires qui voyagent en semaine tôt le matin et vers 18 h le soir, «et pour quelques allers-retours à midi pour déjeuner en paix l’été!» s’amuse Zoé, la benjamine des pilotes.
Les autres sont plutôt des marins des beaux jours, les touristes, les flâneurs et bien entendu les petits malins amateurs de croisières: «c’est rapide et tellement tranquille», explique Andréa, pilote également. 18 pilotes, dont 7 femmes, se relaient à la barre, tous ont la licence spéciale Mouettes obtenue après six mois de formation. Certains assurent également la billetterie, d’autres l’entretien. «L’équipe compte une trentaine de personnes et la plupart sont polyvalents», précise Valérie.

Des pilote- photographes
Certains sont également des photographes passionnés. Zoé sévit sur Instagram «Le hashtag Mouettes Genevoises a plus de 180 publications!». Olivier Werly travaille avec un vieux Reflex, «J’aime bien ce qui est ténu, un peu dans le brouillard». Ancien capitaine d’un yacht en Méditerranée, il pilote des Mouettes depuis 2008: «Quand je suis sur l’eau, je suis dans un autre monde et puis j’ai découvert que Genève était vraiment un port!». Il envisage un jour d’exposer ses clichés «jamais retouchés». Gian Fantin lui pilote en hiver, «C’est le métier le plus agréable du monde!». Cet ancien mécanicien et montagnard averti se régale à bord. «Il est vrai que l’hiver est une saison plus calme. Tout le monde est de bonne humeur». Lui aussi apprécie les temps de brouillard qu’il croque avec un bon Reflex, «Il y a une chouette ambiance». C’est bien vrai que les Mouettes sont chouettes!

Isabelle Fringuet-Paturle

Mouettes Genevoises Navigation
Débarcadère des Pâquis
Quai du Mont-Blanc 8, 1201 Genève
Tél. 022 732 29 44
www.mouettesgenevoises.ch

Voir également

Paléo Festival: J’emporte quoi dans mon sac?

Le festivalier est un aventurier paré à toute éventualité. Les plus prévoyants auront toute la …

Un commentaire

  1. Hi my family member! I wish to say that this post is awesome, nice written and include approximately all important infos. I¡¦d like to see extra posts like this .