samedi , 24 juin 2017
Accueil » Editions » A Versoix, le «choc’» remplace le «cheese»!

A Versoix, le «choc’» remplace le «cheese»!

Cités en cœur par les touristes de passage, difficile de passer à côté du trio national «montres, fromage… et chocolat». Et c’est à ce dernier que Versoix rend hommage chaque année, deux semaines avant Pâques. Organisé à l’espace Lachenal, Festichoc est le plus grand festival de Suisse dédié à l’or brun des Mayas. La 13e édition bat déjà des records puisque pour la première fois, 33 artisans attendent les gourmands les 1 et 2 avril.

Olivia Ruiz avouait en avoir trop mangé dans sa chanson la femme en chocolat, et la vérité est que rares sont ceux qui résistent à sa douceur. Et ce n’est pas Lapichoc, mascotte attitrée du festival, qui vous dira le contraire. Née au départ d’une volonté de la commune de promouvoir les activités commerciales sur Versoix, la manifestation s’est rapidement axée autour du chocolat puisque Favarger et Cartier, deux grands chocolatiers, mènent leurs activités sur le territoire. Le défi est de taille mais réussi puisque dès la 1re édition, le succès est au rendez-vous avec 8’000 visiteurs et 40’000 personnes pour l’édition 2015. Aujourd’hui ce sont les équipes communales qui s’occupent d’organiser l’évènement des mois à l’avance. La 13e édition s’éloigne des auspices de mauvais augure pour accueillir cette année 33 artisans. Un record qui a demandé une surface plus importante atteignant les 2100 mpour le salon des artisans. Le décor est planté!

Jeunes en action!
Fidèle à ses valeurs, Festichoc soutient l’artisanat et la formation! Et c’est tout naturellement que le festival collabore avec l’école professionnelle de chocolatiers pâtissiers Forme ton avenir. Chaque année, une exposition de magnifiques sculptures en chocolat confectionnées par les élèves est organisée. Chaque volée a sa thématique et c’est le dimanche, à la salle communale, que les prix sont remis.
Le festival s’associe pour la 3e fois avec Espace entreprise, une école professionnelle étatique offrant ainsi une possibilité aux jeunes de travailler sur des cas pratiques tels que la cogestion des réseaux sociaux ou la tenue d’animations sur place. Très investi dans la vie de quartier, Festichoc travaille avec la Police Municipale afin d’engager des jeunes de la commune pour leur offrir un petit job rémunéré lors du festival. Un partage qui permet de tisser des liens entre les divers acteurs du projet.

Trésors et portrait chocolaté
Indiana Jones d’un jour, le samedi, partez à la recherche des indices en vous munissant d’une carte au trésor. Dissimulées sur le site, ces indications permettront de répondre à une dizaine de questions. Pas de frustration concernant les réponses manquantes car toute participation est récompensée. Le dimanche matin, les bambins partiront à la chasse aux œufs dans le parc situé à côté du salon des artisans. Une fois l’œuf trouvé, un par personne, rendez-vous sur le stand attitré pour récupérer une sucette en chocolat.
Repartez avec un souvenir puisqu’en quelques coups de crayons et chocolat, un caricaturiste de talent gravera votre portait. Du côté des animations traditionnelles, retrouvez la Sharingbox et le froont cooking avec Anita Lalubie. 85% du festival est gratuit.
Dernière recommandation non négligeable, privilégiez la mobilité douce et n’oubliez pas que le train et le bus s’arrêtent à moins de cinq minutes à pied du site.

Vanesa Dacuña Rodriguez

Festichoc
Du 1er au 2 avril
www.festichoc.ch
FB Festichoc

Voir également

Les potagers urbains se multiplient

Carouge avait déjà son poulailler et ses potagers urbains en pleine terre. Désormais, la municipalité …