vendredi , 28 juillet 2017
Accueil » Editions » Un concert royal

Un concert royal

Le 14 janvier, l’Association Classic Art’s revient en grande pompe au Victoria Hall avec un concert purement baroque: Rival Queens!

Fondée le 21 septembre 2011, l’Association Classic Art’s propose depuis plus de cinq ans des concerts dans la région genevoise. Grâce à elle, les mélomanes ont écouté quelques airs d’opéra italien issus de la création de Vivaldi et Haendel, les imbroglios amoureux de Claudio Monteverdi ou admiré un florilège de pas de danse des étoiles du ballet de l’Opéra de Paris!

La naissance de l’association
Si l’amour de la musique est une composante originelle de la création de l’Association, elle a vu le jour par une nécessité d’accueillir au Victoria Hall des chanteurs et ensembles musicaux à l’aura internationale dont certaines pointures telles que Nathalie Stutzmann et Philippe Jaroussky.

Une présidente passionnée
«Femme de culture et mélomane depuis toujours», Françoise est particulièrement passionnée par la musique baroque et le jazz. Il n’est donc pas étonnant qu’elle ait géré un magasin de disques durant 3 ans à Genève! Alors que Françoise était encore très jeune, Claudio Monteverdi a touché son âme. «Que ce soit avec Bach, Haendel, Lully, Vivaldi, Rameau, les sonorités des orgues, du clavecin, des instruments à cordes anciennes, les voix d’opéra, dégagent un lyrisme qui me transporte.»

Rival Queens
Le concert Rival Queens c’est avant tout deux sopranos accompagnées par la Capella Gabetta. L’union des deux sopranos «recréent les sortilèges irrémédiablement perdus du chant des castrats, ces chimères vocales mi-hommes, mi-anges, tout en libérant sur scène un tempérament explosif.». Quant à la Capella Gabetta, c’est une formation créée en 2010 par Sol Gabetta avec son frère Andrès Gabetta comme premier violon, ainsi qu’un ensemble de musiciens de grand talent. Rival Queens nous rappelle que «à l’opéra, le talent seul ne suffit pas: le jeu des rivalités fait partie du spectacle.». Et la rivalité ici transmise est de mise, particulièrement inspirée de l’époque baroque, qui voit l’é07mergence des premiers cultes d’artistes.

Igor Rodrigues Ramos

www.associationclassicarts.com
assoclassic.arts@bluewin.ch
Tél. 022 733 00 94

Voir également

Paléo Festival: J’emporte quoi dans mon sac?

Le festivalier est un aventurier paré à toute éventualité. Les plus prévoyants auront toute la …