dimanche , 28 mai 2017
Accueil » Editions » La grande fête du cinéma indépendant
One Week And A Day

La grande fête du cinéma indépendant

Du 20 au 29 janvier, le Festival Black Movie revient pour une 18e édition qui s’annonce passionnante. Films de fiction, documentaires ou projets expérimentaux provenant des quatre coins du monde sont au programme. Une aubaine pour les cinéphiles curieux ou les érudits du 7e art.

Créé dans les années 90, le Festival Black Movie, également connu sous le nom de Festival International de films Indépendants – Genève, s’est ouvert à de nouveaux horizons au fil des éditions. Uniquement consacré au cinéma africain à ses débuts, il a par la suite élargi sa palette de sélection avec l’Amérique du Sud et l’Asie. L’Europe a été le dernier continent mis à l’honneur d’un festival connaissant aujourd’hui un succès conséquent avec 30’000 spectateurs comptabilisés durant l’édition 2016. Malgré la menace des fatidiques coupures budgétaires qui plane chaque année sur l’événement, les directrices se battent becs et ongles pour offrir le meilleur contenu possible. Une collaboration intensifiée avec les «festivals-frères» se tenant à Rotterdam, Vesoul, Lille et Saint-Louis a notamment été mise en place.

Un voyage à travers le globe
Grâce à une sélection de films provenant du monde entier, le Festival Black Movie donne la possibilité à des réalisateurs méconnus du grand public de faire connaître leurs œuvres. Une proximité qui s’inscrit dans les points forts de cet évènement culturel qui permet d’ailleurs au spectateur de découvrir certaines problématiques liées à des pays lointains. Sur place, une discussion est organisée afin de permettre à ceux qui veulent en savoir plus de poser leurs questions et d’échanger avec le réalisateur.

Une cinquantaine de films sélectionnés
Cette 18e édition est une belle promesse puisque la programmation comporte une demi-centaine de films. A noter, le retour du réalisateur portugais João Pedro Rodrigues avec son film L’ornithologiste ayant reçu le prix de la mise en scène au Festival de Locarno. L’incontournable du cinéma indépendant Werner Herzog sera également au rendez-vous! Traditionnel, les cinéphiles en herbe possèdent une programmation qui leur est propre avec le petit Black Movie. Quant au «grand» Black Movie, la soirée d’inauguration se tiendra à l’Alhambra le 20 janvier et les films seront par la suite principalement diffusés à la Maison des Arts du Grütli, au Cinéma Spoutnik ou encore au Cinélux. Pour les noctambules et amateurs de fête, les célèbres Nuits Blanches du festival se tiendront cette année au Blackingrad (Usine).

Thomas Arbesu 

Festival Black Movie
Du 20 au 29 janvier
Lieux principaux: Maison des Arts du Grütli, Cinéma Spoutnik, Cinélux, Cinérama Empire, Alhambra.
www.blackmovie.ch

Voir également

Des stars 2.0

Ils sont jeunes et talentueux, ils cumulent des millions de likes et de vues sur …