jeudi , 21 septembre 2017
Accueil » Editions » Faire vivre le quartier!

Faire vivre le quartier!

C’est à trottinette avec sa rose rouge que Marisa Rezzonico sillonne son quartier. Ce quartier qu’elle aime et qu’elle veut faire bouger car les Genêts c’est beaucoup d’habitations mais peu d’animations et de loisirs! Mère au foyer de quatre enfants, de l’énergie, elle n’en manque pas. Membre de l’Association des parents d’élèves et présidente de SacOgenets, elle souligne l’importance de continuer à organiser la ville est à vous dans son quartier. Rencontre avec cette femme dynamique, pleine d’ambitions et d’idées qui n’a pas finit de faire bouger les choses.

Pourquoi avoir relancé l’association SacOgenets après cinq ans?
SacOgenets est né en 2010 et a organisé sa première Ville est à vous en 2011. La même année, on a décidé de changer de nom et de refaire une nouvelle association qui engloberait tout le Petit-Saconnex. On a donc créé l’association des habitants du Petit-Saconnex et des Gênets, l’AHPTSG. Après avoir continué nos activités, c’est l’année passée que je me suis rendue compte que ce périmètre était vraiment trop grand. Je voulais rester centrée sur les Genêts, un quartier en plein essor qui reste méconnu des Genevois. C’est pour ces raisons qu’avec une partie de l’équipe de l’AHPTSG, on a repris SacOgenets et avons mis sur pied notre «première ville est à vous» en octobre. Comme je travaille beaucoup avec l’antenne sociale de proximité de la Servette, Saint-Jean, Petit-Saconnex et Charmilles, le service m’a informée de la disponibilité d’un nouveau local dans l’ancien espace des aînés aux Grottes dans lequel nous pourrons organiser notre marché de Noël le 14 décembre.

Mais ce n’est pas trop loin?
Ce n’est pas vraiment dans le périmètre mais pour organiser un marché de Noël, c’est pertinent car il est bien situé. Cependant, sur le long terme, j’aimerai bien trouver quelque chose dans le quartier. Je me bats depuis des années pour essayer d’obtenir des locaux pour les associations du Petit-Saconnex. J’ai beaucoup de demandes d’habitants qui veulent faire des vide-dressing ou des trocs pour les enfants… La demande, il y en a, les locaux il en manque!

Des évènements de prévu prochainement?
Nous participons à l’Escalade de l’école des Genêts avec l’Association des parents d’élèves. On va offrir le maquillage aux enfants et un membre du comité viendra jouer le Cé qu’è lainô. Je ne veux pas remplacer l’APE mais plutôt créer une alliance pour pouvoir faire plus de choses. Le problème des Genêts, c’est que c’est un quartier dortoir, il n’y a pas de commerces, ni de fêtes et la population est très diversifiée. La ville est à vous permet de se rencontrer et échanger. Le 14 décembre, nous avons le marché de noël de 10 h à 18 h à l’Espace de quartier des Grottes. Sur place, une quinzaine d’exposants et une offre variée allant du Panettone de chez Emery, des bougies d’Epsetera aux objets des artisans du quartier. Il y aura aussi une buvette avec du fait maison et du vin chaud. Un père noël offrira aussi de petites surprises aux enfants.

Les combats qui restent actifs aux Genêts?
A titre individuel, on ne peut pas faire grand chose tandis qu’à titre associatif, on est mieux entendus. Mon but c’est d’organiser des évènements mais aussi de relayer les inquiétudes des habitants. C’est important pour la Ville d’avoir un point de contact. Mon premier combat c’est que la ville est à vous reste aux Genêts. Nous nous battons aussi pour le bien-être de la population en axant nos forces sur la création de liens sociaux, d’animations dans le quartier et de préserver sa sécurité.

Propos reccueillis par Vanesa Dacuña Rodriguez

Marche de noel, le 14 décembre
Espace de quartier des Grottes, rue du Grand-Pré 9
www.sacogenets.ch
Mariza Rezzonico: marisarezzonico@hotmail.fr

Voir également

Ça bouge pour Sports pour tous!

Le sport, c’est bon pour le corps et l’esprit! À Vernier, l’adage n’a jamais été …

Un commentaire