dimanche , 26 février 2017
Accueil » Rubriques » Mobilité » Vos pneus d’hiver sous la loupe
Bravez l'hiver en consommateur averti. © TCS

Vos pneus d’hiver sous la loupe

Pluie, neige, brouillard, verglas, aquaplaning… Alors quels pneus choisir pour traverser l’hiver? Les tests du TCS aident à trier les plus sûrs. Dans tous les cas, soyez vigilants avant l’achat.

Le TCS a mis à l’épreuve 28 pneus d’hiver dont les dimensions 185 65 R15 88T et 225 45 R17 91H sont les plus usuelles pour les automobiles compactes, les citadines et les véhicules de tourisme.

Faiblesses sur chaussée mouillée
Sur la base de 18 critères d’analyses prenant en compte les divers états de la route, le bruit, la consommation de carburant et l’usure, la plupart des produits évalués ont fait bonne figure, mais seuls 3 pneus sont gratifiés de la mention «très recommandés». Certains se révèlent peu convaincants sur chaussées mouillée et deux produits ont été recalés. Fort utiles à guider nos achats, ces résultats disponibles en ligne peuvent être comparés à d’autres tests également nantis d’une méthodologie irréprochable qui sont effectués par d’autres experts, notamment Auto Bild, gros titre de la presse allemande ou l’ADAC, fédération d’automobile clubs en Europe.

Pneus toutes saisons, la solution?
D’abord apparus aux Etats-Unis, en expansion en Europe, ce type de pneu est une sorte de synthèse entre les performances du pneu d’été et du pneu d’hiver. De plus, il évite le stockage, le montage et le démontage. Alors, le pneu d’hiver est-il réellement indispensable? Selon la plupart des spécialistes, le pneu toutes saisons n’aurait pas une aussi bonne tenue de route sur sol sec qu’un pneu d’été et n’aura pas un aussi bon grip qu’un pneu d’hiver sur route enneigée. Il serait aussi plus gourmand en carburant. Enfin, rouler à l’année avec un pneu d’hiver équivaut à une usure plus importante. Entre avantages et inconvénients, il vous appartient de décider  selon l’utilisation que vous faites de votre véhicule. Pour un bon pneu quatre saisons, vous pouvez vous référez aux résulats du test de TCS. Sur sept produits mis sous la loupe, deux seuls sont recommandés, les autres présentent des faiblesses et certains sont carrément à éviter.

Vigilance à l’achat
Seuls points de contact entre la route et votre véhicule, les pneus doivent posséder des propriétés fondamentales: tenue de route, confort, distance de freinage et consommation de carburant. L’Union européenne prescrit depuis 2012 une information des consommateurs qui inclut trois autres critères majeurs: la sécurité de freinage sur chaussée mouillée, la résistance au roulement et le bruit de roulement des pneus.
A l’achat, le TCS nous rend vigilants sur les points suivants:
– Avant de faire votre choix ou de demander une offre, assurez-vous de garder les dimensions adaptées à votre véhicule. Vous pouvez trouver les caractéristique d’un pneumatique (largeur, série, diamètre intérieur, indice de charge etc.) sur ses flancs ou dans votre manuel technique. Pour votre sécurité, il est recommandé de garder les dimensions d’origine, homologuées par le constructeur du véhicule. Il est toutefois possible de modifier la taille de vos pneus, mais dans ce cas, il est indispensable d’avoir recours à un professionnel.
– Vérifiez la date de fabrication du pneu à l’aide du code DOT à quatre chiffres qui figure sur chaque pneu. Par exemple, 3714 indique qu’il a été produit la 37e semaine de 2014.
– Exigez toujours des pneus neufs, qui n’ont pas plus de 3 ans. Pours des raisons de sécurité, on renonce à utiliser des pneus de plus de 10 ans, même s’ils présentent encore un profil suffisant.
-La vente par Internet est à la hausse. Mais l’on observe de fortes variations de prix. Attention aux offres particulièrement bon marché. Dans tous les cas, comparez le prix final en englobant le coût du montage.

Conduite hivernale
Neige, verglas? Rappelons les règles basiques de la conduite hivernale.
Adoptez une conduite souple. Freinages secs et accélérations brusques sont à proscire. Une conduite nerveuse est le meilleur moyen de perdre la maîtrise de son véhicule.
Roulez prudemment et prévoyez plus de temps pour votre trajet.
Augmentez les distances de sécurité. Les véhicules mettent plus de temps pour s’arrêter sur  sol verglacé, enneigé ou simplement mouillé.
Redoublez d’attention. En hiver, les conditions de visibilité sont généralement plus mauvaises. Vélos, scooters, motos, piétons ne sont pas toujours visibles sur la chaussée.
Anticipez, anticipez, anticipez! Repérez les zones potentiellement dangereuses pour éviter les situations délicates. Et restez concentré.

Viviane Scaramiglia

Tests de pneus 2016 du TCS
Pneus d’hiver et pneus quatre saisons:
www.pneus.tcs.ch

 

Voir également

Fleurer bon le terroir

C’est en 1995 que l’Office de promotion des produits agricoles de Genève (Opage) voit le …