jeudi , 23 novembre 2017
Accueil » Rubriques » Famille/enfants » Bons plans ski pour les petits

Bons plans ski pour les petits

La saison d’hiver approche à grands pas et tradition oblige, dans notre patrie adepte des sports d’hiver, dès tout petit on s’initie au ski. On réalise rapidement que l’achat du matériel est beaucoup moins rentable que la location ou le troc, car les enfants grandissent aussi vite qu’on dévale les pistes! Petit tour d’horizon sur les bons plans avant de démarrer sa saison tout schuss.

Pratiqué par de nombreuses familles genevoises, le ski, sport très populaire est rapidement transmis aux générations suivantes. L’initiation pose tout d’abord des questions liées à l’âge. En effet, quand débute-t-on l’apprentissage de ce sport d’hiver? D’après plusieurs moniteurs de la région, il est souhaitable de commencer à partir de trois ans dans un parc sécurisé et à partir de cinq ans sur les pistes. C’est a priori à cet âge que l’enfant peut devenir autonome sur ses skis et anticiper les chutes, se rééquilibrer et éviter de se faire mal. Il faut avant tout que les bambins éprouvent l’envie de se propulser sur une poudreuse douce comme de la soie. Ainsi, on les inscrit à des cours où on les initie soi-même aux rudiments de ce sport d’hiver si chéri dans nos contrées. Dès lors débute un périple, celui de l’équipement! Comment choisir des skis sans trop débourser quand on sait que l’année suivante il faudra changer à nouveau quasi tout l’équipement? La location ou le troc s’avèrent être les deux solutions les plus adéquates et les moins dispendieuses que l’achat de matériel.
Tout d’abord, louer des skis sur place se profile comme l’option la plus confortable. On évite ainsi  de devoir trimballer en plus des mitaines, des chandails, des tuques, des chaussettes et tout le reste de l’attirail des sports d’hiver- si peu encombrant – des skis avec bâtons en plus! Ce choix s’avère néanmoins plus onéreux qu’une location sur Genève où plusieurs prestataires locaux louent à moindre coût des skis. Il va sans dire que le choix de la station de ski fera également la différence sur la facture à la fin du séjour. Les divers lieux susmentionnés proposent un large choix de matériel pour tous âges!
Pour profiter de ces vacances de sport idylliques sous le ciel bleu, des pics tapissés de blanc ondulant à perte de vue, les plus économes ou les familles nombreuses se rallieront à l’alternative du troc, de l’échange. L’option permet en plus de pouvoir trouver du matériel de sport de dégoter des vêtements adaptés à la pratique de ladite activité et qui donc protègent correctement du froid et autres intempéries hivernales et montagnardes. L’habit imperméable doit impérativement se composer d’un casque et prévenir ainsi  leurs premières chutes. Plusieurs associations et communes genevoises en proposent pour cette fin d’année, à l’exemple du troc du quartier des Grottes ou celle de Troinex, de la bourse aux vêtements de Plan-les-Ouates, du Grand-Lancy et de l’association des Habitants de la Ville de Meyrin ou encore au Ski Bazar organisé par le Ski Club d’Onex. Le choix est vaste et permet de trouver chaussure de ski à son pied ainsi que tout l’équipement pour la ruée vers l’or blanc. Il suffit d’aller guigner sur les «Près de chez vous» de votre mensuel Les Nouvelles afin de trouver les dates auxquelles ces diverses manifestations se déroulent et qui permettront à toutes les familles de dévaler les pistes sans se soucier de contraintes pécuniaires. Alors, on prend son agenda et on planifie les prochains trocs de la région, car dans quelques semaines, c’est ski de fond ou alpin avec tous les bambins!

Mina Sidi Ali

Voir également

Mon ado est accro!

  Sur ordinateur, sur téléphone portable, sur console ou sur tablette, la très grande majorité …