samedi , 22 juillet 2017
Accueil » Editions » Des brochettes qui mettent l’eau à la bouche…
Convivialité et gourmandises seront au menu des Brochettes de Bernésiens. ©Commune de Bernex

Des brochettes qui mettent l’eau à la bouche…

Quand le soleil descend sur les coteaux, une odeur alléchante flotte dans l’air: bienvenue aux Brochettes de Bernésiens 2016! Une excellente façon de se régaler… avec bonne humeur et convivialité! Rendez-vous au Signal de Bernex, le lundi 19 septembre.

Histoire de brochettes
L’aventure des Brochettes commence en 2011: chef étoilé au Michelin, Bernard Lonati tient le restaurant Ma Colombière, à Lully. Il participe régulièrement à la Semaine du Goût, dont sa femme Chantal est Présidente pour le Comité Genevois. Désireux de développer une activité de proximité, le couple propose à la commune le concept des Brochettes. L’idée? Proposer de délicieuses brochettes faites avec des produits locaux, à griller et déguster au Signal de Bernex! Ni une, ni deux: la commune met l’infrastructure à disposition et Ma Colombière co-organise l’événement.

Gourmande convivialité
Depuis, des équipes de Bernésiens s’improvisent et créent des brochettes vendues à prix coûtant. «Ces rencontres ont beaucoup de succès», raconte Chantal Lonati. «L’événement est en semaine, pour que tout le monde puisse participer. Autour des grills installés par la commune, chacun peut échanger. C’est très convivial!» Créateurs ou grilleurs de brochettes ont ainsi l’occasion de rencontrer les producteurs de la région (boucher-charcutier, maraîchers, fromager, boulangers, confiseur et vignerons), tout en bénéficiant des conseils des restaurateurs pour la confection des brochettes. «Ce genre d’événements répond à une demande: les habitants veulent des activités qui rassemblent et créent une animation populaire», s’enthousiasme Chantal.

Musique gastronomique?
Et de l’animation, il va y en avoir puisque comme chaque année, la Brante (musique villageoise de Bernex) sera de la partie! Gourmands, ses musiciens ne rateraient cette rencontre pour rien au monde. «La Brante propose une animation depuis le début des Brochettes», explique Matthieu Bielser, trompettiste. «C’est un très bon moyen de se faire connaître d’un autre public. L’ambiance conviviale est particulièrement agréable: tout le monde joue le jeu… même les conseillers administratifs qui vantent le mérite des brochettes qu’ils ont eux-mêmes confectionnées!» Mais peut-on animer la soirée et prendre le temps de déguster? «Au début, nous allions chercher nos brochettes après avoir joué. Résultat: il n’en restait plus! Depuis trois ans, nous avons opté pour une nouvelle stratégie: acheter ou réserver à l’avance… sans oublier de faire un détour par la fontaine de chocolat, qui a beaucoup de succès!» À déguster au Signal de Bernex, le lundi 19 septembre.

Magali Bossi

Brochettes de Bernésiens (Semaine du Goût)
Lundi 19 septembre 2016 (dès 18 h 30)
Au Signal de Bernex
Tél. 022 850 92 92
www.bernex.ch

Brochette à la turque (avec poulet, dinde ou viande de votre choix), par Chantal Lonati

Préparer une marinade comme suit pour 500g de viande:

Mettre dans un saladier:
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
4 cuillères à soupe de jus de citron
1 demi-cuillère à café de paprika moulu
1 demi-cuillère à café de cumin moulu
1 demi-cuillère à café de curcuma moulu
1 demi-cuillère à café d’herbes sèches de Provence (Thym, Sariette, Romarin)  ou fraîches à votre goût
Poivre, Sel

Couper la viande en assez gros cubes et la faire mariner dans ce mélange minimum 1 h (3 h ou 4 h est mieux pour une viande rouge plus tendre)
Monter les brochettes en intercalant les morceaux de viande marinée avec des tranches d’oignons et des tomates cerises.
Faire griller, au grill ou à la plancha, délicatement et sans flamme.
Vous pouvez accompagner ces brochettes d’une sauce faite avec un mélange de yogourt nature, d’herbes fraiches (ciboulette, persil, menthe), d’ail et de concombres râpés et essorés. Saler et poivrer.

Voir également

Paléo Festival: J’emporte quoi dans mon sac?

Le festivalier est un aventurier paré à toute éventualité. Les plus prévoyants auront toute la …