jeudi , 23 novembre 2017
Accueil » Editions » La Perle du Lac étale sa science
Bâtiment en lumière. © Philippe Wagneur

La Perle du Lac étale sa science

Le musée d’histoire des sciences de la ville de Genève invite les habitants à découvrir les mystères du monde scientifique lors de la Nuit de la Science les 9 et 10 juillet. Sur place, différents stands de laboratoires, échange avec les scientifiques et présentations astronomiques; une immersion globale qui s’élève dans les airs pendant les observations du ciel de l’été.

 «La Nuit de la science est un moment rare, magique, de rencontres humaines, intellectuelles et esthétiques. Y associer l’astronomie y rajoute une part de magie, celle de voir à travers un oculaire les taches solaires, les cratères lunaires ou les anneaux de Saturne» explique Laurence-Isaline Stahl Gretsch, chargée du projet d’exposition.

«Les règles du jeu»
Cette 11e édition nommée Les règles du jeu explique à la fois méthodes, procédures et modes de validation, mais permet également de s’entretenir avec le public. Cette année, de nombreuses nouveautés complètent les stands traditionnels tenus par les scientifiques et musées. Par exemple, des équipes issues de divers domaines vont s’affronter dans le concours européen de show scientifique et «seront évaluées par le public (applaudimètre) et par un jury de spécialistes», explique l’organisatrice. Les questions d’itinérance seront également mises en avant avec Ne perds pas le nord, une course d’orientation dans le parc et avec le Bureau des visites décalées, l’agence de voyage de l’événement.

Les trois belles d’été
Organisant déjà des soirées trimestrielles au musée, la Société Astronomique de Genève proposera au public d’observer le soleil le jour et des planètes le soir. A l’aide de posters et télescopes apportés, le public pourra découvrir «les mystères» de l’univers. «A chaque saison, des objets différents sont visibles de par les mouvements de la terre et des autres planètes, explique Eric Achkar, président de l’association. En juillet, les belles d’été, Véga, Deneb et Altaïr, les étoiles les plus brillantes de trois constellations sont magnifiques».
Attirant chaque année plus de 30’000 personnes sur les deux jours, les visiteurs ont l’embarras du choix.

Eugénie Rousak

 

Le samedi 9 juillet de 14 h à 24 h et le dimanche 10 juillet de 12 h à 19 h
Musée d’histoire des sciences
Parc de La Perle du Lac
128 rue de Lausanne
1202 Genève
www.ville-geneve.ch

 

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …