dimanche , 19 novembre 2017
Accueil » Editions » Dansez et «barjez» tout l’été!
Détente aux buvettes solidaires de La Barje. © La Barje

Dansez et «barjez» tout l’été!

La Barje est un nom cocasse pour un projet original né d’une drôle de façon sur un fleuve du Mali et qui s’enracine à Genève de café-bar en bar-terrasses. C’est l’été, c’est l’heure des buvettes et des Barjes!

Avec la lumière et la chaleur, l’été genevois propose aussi des lieux de fête, de détente et de plaisir ouverts à tous et à portée de toutes les bourses. Les plus célèbres sont ces fameuses buvettes solidaires qui fleurissent au bord du lac ou sur les berges du Rhône… Elles sont éphémères, ouvrent d’avril à septembre, proposent souvent des concerts, jusqu’à minuit au bord du lac et 23 heures partout ailleurs. Parmi elles, citons le Bateau Genève apponté aux Eaux-Vives, le Bateau-Lavoir à Bel-Air, la Buvette de la Pointe à la Jonction, et il y a la Roulotte des Lavandières au bord du Rhône et la Barje des sciences au Musée des sciences.
«La Barje a été créée en 2004 pour créer un lieu et du lien avec d’autres associations dans un esprit de responsabilité sociale et locale» affirme Alexia Lavanchy, Directrice de l’association La Barje. Sitôt dit, sitôt fait, une roulotte est installée sur un terrain vague au bord du Rhône. C’est la Roulotte des Lavandières, un bar éphémère pour offrir des petits boulots aux jeunes et l’addition est donc évidente: bar+jeunes=Barje!
«Nous avions deux objectifs: occuper les espaces en déshérence et procurer du travail aux jeunes». A ce projet d’insertion pour les jeunes de 16-20 ans s’est ajouté un projet culturel.

La culture Barje
Ainsi est née la «culture barje»: faire vivre la culture locale à Genève par la promotion et le soutien d’artistes du Grand Genève sur des scènes originales «avec des concerts gratuits». La Barje des sciences a ouvert en 2009 avec des concerts et des soirées danse quatre soirs par semaine tout l’été. Enfin le Café des Volontaires, un «café à l’année», a ouvert en 2011.
En 2013, le projet de Prévention, Médiation et sécurité (PPMS) a été mis en place sur les sites de La Barje pour favoriser la réduction des risques liés à la consommation d’alcool et de stupéfiants.
L’association, reconnue d’utilité publique en 2008, illustre donc à la perfection l’utilité solidaire. On peut désormais y ajouter une notion citoyenne écolo-durable avec la mise en avant de produits locaux et suisses à la carte, des jus de fruits au pain en passant par la bière.
Les bénéfices des buvettes et du café sont redistribués au tissu associatif ou alloués aux projets de l’association pour financer des projets pérennes ou des stages à long terme. «Nous visons l’autonomie financière, mais pour l’instant, nos revenus ne proviennent que des buvettes. L’équipe compte quasi vingt personnes, avec des bénévoles, stagiaires et civilistes, ainsi qu’une référente sociale». Pas simple. Mais faute d’argent, la Barje a des idées. Comme de monter un festival «Au fil du Rhône» en 2017. En attendant, dansez et barjez tout l’été!

Isabelle Fringuet-Paturle

 

www.labarje.ch

Bar terrasse Les Lavandières, Promenade des Lavandières, 1204 Genève
Lundi à vendredi: 11 h-minuit-Samedi et dimanche: 12 h-minuit
Bar terrasse Les Sciences, Musée des Sciences, du lundi au samedi: 11 h-1h-Le dimanche: 11 h-21h
Café Les Volontaires, Place des Volontaires, rue de la Coulouvrenière 26, 1204 Genève

Lundi et mardi 11 h 30-14h30-
Mercredi et jeudi 11 h 30-14h30 et 17 h-minuit-
Vendredi 11 h 30-14 h 30 et 17 h-20 h-Samedi 17 h-20 h

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …