dimanche , 28 mai 2017
Accueil » Editions » Un peintre genevois
Jorge Ramos

Un peintre genevois

Jorge Ramos est un peintre genevois talentueux qui a commencé son activité artistique il y a plus de 25 ans. On dit souvent de lui qu’il est un peintre naïf et figuratif, avec quelques penchants pour l’abstrait lorsque les profondeurs de son imagination l’y invitent. D’origine portugaise, Jorge Ramos se plaît à peindre les rues des lieux qu’il porte dans son cœur et tout particulièrement celles de Genève et de sa ville natale, Moura. Ce qui est sûr, c’est que l’artiste peint avec le cœur.

Ce rêveur né a le pouvoir de nous inviter à la méditation en parcourant ses œuvres. Entre réalité et imagination, c’est un délice de vagabonder dans son monde à travers les couleurs qui fusent sur la toile. On y découvre ainsi notamment de nombreux paysages cernés par une lumière quasi mystique et par des tons des plus clairvoyants. Le voyage est le maître-mot.

Un parcours atypique
Etant plus jeune, Jorge Ramos n’a probablement jamais pensé qu’il deviendrait un peintre aussi doué et passionné. Poussé par sa sensibilité dans ce précipice immense qu’est la création, il a participé à de nombreuses manifestations artistiques comme art’air ou encore A arte nas terras Raianas. On a également pu l’apercevoir à des collections collectives à la Cité du temps à Genève ou, du côté de nos amis italiens, au château Nelson à Catania. A Genève, il a notamment collaboré avec l’Association Plumes Genevoises afin de réaliser quelques publications virtuelles. Parlant couramment le français, l’italien et le portugais, Jorge Ramos ne s’est ainsi jamais privé de faire voyager ses œuvres à travers les pays qu’il affectionne le plus.

Promenade artistique
En se baladant entre ses toiles, nous rencontrons ainsi de fiers navires se promenant sur l’eau, des nuages surplombants les terres humaines ou encore des montagnes masquant l’horizon. C’est une occasion de côtoyer un lieu familier, un paysage changeant à travers les yeux d’un artiste hors du commun, tout en se promenant l’instant d’après dans un lieu que nous ne connaîtrons jamais. C’est parfois là le pouvoir des peintres: nous montrer l’inconnu afin que notre regard se forme et reforme sans cesse.

Igor Rodrigues Ramos

FB: Jorge Ramos

Voir également

Des stars 2.0

Ils sont jeunes et talentueux, ils cumulent des millions de likes et de vues sur …