vendredi , 21 juillet 2017
Accueil » Rubriques » Famille/enfants » Gare au soleil !
L'idéal, un chapeau qui couvre nuque, front et oreilles. © ldd

Gare au soleil !

Si les adultes sont convaincus des dangers du soleil, ils ne sont pas toujours conscients de l’extrême vulnérabilté de la peau des enfants. Le b.a-ba pour jouer la sécurité maximale.

Protéger vos enfants des effets du soleil est impératif. Dès le plus jeune âge et jusqu’à la puberté, leur peau n’est pas armée pour se défendre contre les effets des UV. Elle est plus fine et son système pigmentaire est encore immature, ce qui la rend particulièrement vulnérable. Avant l’âge de 15 ans, coups de soleil et expositions sans protection constituent donc des dangers bien réels à long terme, jusqu’à risquer une véritable maladie: le cancer cutané. Il est donc temps de mettre en action les bons plans d’une protection maximale.

Règles d’or
De l’ombre et encore de l’ombre! C’est l’idéal. Mais attention, sans protection, on peut attraper un coup de soleil même à l’ombre, en raison de la réverbération des UV.
Eviter les heures ravageuses. Il est vivement conseillé de rester à l’intérieur entre 11h et 16h. Pour les bébés jusqu’à 3 ans, la règle est simple: en tout temps, pas d’exposition au soleil, même indirecte.
Se couvrir. Un chapeau à larges bords, des vêtements amples et légers couvrant épaules, bras et jambes. Choisissez des tissages serrés qui font barrière et sachez qu’une couleur foncée est plus protectrice que le blanc. Pour jouer dans l’eau et au bord de l’eau, optez pour des textiles spéciaux anti-UV.
Les lunettes de soleil. Les yeux des tout-petits et des enfants sont sensibles et laissent pénétrer plus de lumière sur la rétine. Les lunettes sont donc indispensables. Vérifiez qu’elles portent le sigle CE et la mention 100% UV.
Hydratation optimale. L’enfant est sensible à la chaleur et se déshydrate rapidement. Ayez toujours une bouteille d’eau (jamais glacée) à portée de main et faites-le boire très régulièrement.

Crèmes solaires à l’attaque
Qu’il s’agisse de produits destinés aux bébés ou aux enfants de 3 ans et plus, choisissez une crème qui assure la double protection UV- UVB et, si possible, ne contenant ni parfum ni agent conservateur pour éviter le risque d’une réaction allergique.
Blanche, mate ou noire, quel que soit le type de peau de votre progéniture, l’indice de protection doit être de 30 SPF au minimum. Deux applications à environ 15 minutes d’intervalle avant la sortie permettent de se rapprocher de la quantité idéale de 2mg par cm2 de peau. Une nouvelle couche est nécessaire au minimum toutes les deux heures et après chaque baignade, même avec une formule waterproof. Si vous utilisez aussi un chasse-moustiques, utilisez d’abord la crème et laisser la pénétrer.

La piscine sans cauchemar
Indissociables du soleil: la piscine nécessite une surveillance redoublée. Trop nombreuses chaque année, les noyades des enfants sont dues prioritairement au manque d’attention des parents. Dans l’idéal, on aurait envie de leur dire «baignez-vous avec vos enfants!» Mais il existe aussi des produits intelligents. Comme le bracelet d’alarme relié à la centrale d’alarme de votre maison. En pique-nique au bord du lac ou à la piscine, le bracelet fonctionne avec votre bracelet-relais. Il y a bien sûr aussi les gilets et les brassards gonflables et même des maillots de bain avec bouée intégrée, bien utiles pour les bouts de choux de 2-3 ans.

A noter:
L’ombre ne protège pas toujours contre le rayonnement indirect des surfaces comme le sable et l’eau qui réfléchissent 30% des UV. Même par temps nuageux, les rayons traversent les nuages sans que l’on s’en aperçoive.

Viviane Scaramiglia

Informations et brochure téléchargeable:
www.liguecancer.ch/fr/prevention
chapitre : protection solaire pour les enfants

Voir également

Un grain de beauté suspect? A l’aide!

Le mélanome: la maladie du siècle en Suisse. Consultez au moindre doute. Prévention et dépistage …