jeudi , 25 mai 2017
Accueil » Rubriques » Mobilité » Le boom des vélos électriques
Pour arriver au travail sans transpirer. ©NewRide.ch

Le boom des vélos électriques

Avec le beau temps, les VTT électriques grisés de liberté s’ajoutent à la multitude des bécanes assistées qui assurent l’arrivée au travail sans sueur.

De plus en plus de Genevois optent pour les trajets «boulot-dodo» en vélo à assistance électrique (VAE). Un mode de déplacement écologique, salutaire et pratique de plus en plus populaire, d’autant qu’il jouit de grosses avancées technologiques et de choix de modèles et d’accessoires qui ne cessent de s’élargir. Les pendulaires l’adoptent volontiers pour rejoindre leur travail en ville, des entreprises s’y mettent aussi, donnant d’elles une image positive et dynamique, et les VTT électriques s’en donnent à cœur joie sur les chemins buissonniers. La Suisse compterait 250’000 e-vélos, soit l’équivalent des engins de ce type qui roulaient en Europe en 2007! Et plus de 50’000 VAE sont vendus chaque année dans notre pays.

Subventions et apprentissage
Adapté aux longues distances, à ceux qui veulent éviter d’arriver en sueur à leur rendez-vous, aux aînés et personnes pratiquant peu d’activités sportives, il freine l’expansion du bruit et de la pollution dans le canton. C’est bien l’avis de l’Etat qui, en accord avec les communes, octroie une subvention de Frs 250.- aux acquéreurs d’un VAE neuf ou d’un kit de transformation pour métamorphoser leur bicyclette.
Mais le boom des vélos électriques a ses revers. Le nombre d’accidents en VAE se compte en quelques pourcents, mais augmente de façon alarmante. Pour contrer cette tendance, le TCS propose notamment des cours d’apprentissage. Des brochures d’informations et sur les règles de circulation sont également disponibles en ligne.

Le bon choix
Quelle sera l’utilisation principale de mon vélo électrique? Vais-je transporter des courses, tirer une charette d’enfant? Je désire un engin lent (limité à 25 km/h), un rapide (limité à 45 km/h), un modèle pliant, facile à monter à bord d’un bus ou d’un train? De telles questions sont nécessaires pour choisir la monture qui correspondra le mieux à vos exigences. Parmi les critères importants: la puissance et l’autonomie de la batterie, la fiabilité des composants, la disponiblité des pièces de rechange, les avantages et inconvénients du moteur placé dans la roue arrière, la roue avant ou dans le pédalier (idéal pour l’équilibre), le rapport qualité-prix, la maniabilité, l’ergonomie. Question poids, un modèle le plus léger possible est bien utile si votre batterie est déchargée ou que vous devez franchir des marches.
Le ressenti sur votre e-vélo est primordial. Acheter sur Internet est la plus grosse erreur. Faites plutôt confiance aux professionnels qui connaissent les constructeurs dignes de confiance et vous proposent de tester le modèle avant l’achat. Les bécanes d’occasion vendues entre particuliers doivent être expertisées par un spécialiste.

Location et troc
La façon la plus populaire pour louer un vélo à Genève est l’organisation Genève Roule qui possède des VAE. Bonne nouvelle, le prêt est gratuit durant l’été (6 sites en ville, Meyrin et Carouge). On peut aussi les louer à l’année. Pour l’option «vélo + train», voir Rent a Bike à la gare Cornavin. Le vélo peut être rendu dans n’importe quelle gare de Suisse. Saluons aussi, comme chaque été, l’action Bike4Car de Myblueplanet qui propose gratuitement un e-vélo durant deux semaines contre vos clés de voiture!

Viviane Scaramiglia

Subvention de l’Etat
Info-service
Tél. 022 546 76 00
info-service-deta@etat.ge.ch

Informations et cours:

TCS, Genève
Cours Frs. 120.- pour non-membres; Frs 55.- pour les membres
Infos et dates 2016:
Tél. 022 735 46 53
cours@tcsge.ch
www.tcs.ch

Pro Velo Genève, www.pro-velo-geneve.ch

Locations:
Genève Roule, www.geneveroule.ch
Rent a Bike, gare Cornavin, www.rentabike.ch
Bike4Car, Myblueplanet, www.myblueplanet.ch

Voir également

Les bons cadeaux et les mauvais…

Mais alors, le 14 mai, qu’offrir sans faire de gaffe? Des fleurs, une plante, un …