dimanche , 19 novembre 2017
Accueil » Editions » Opéra de quat’sous à la Comédie!
La Comédie de Genève présente en création l’Opéra de quat’sous de Brecht et Weill.

Opéra de quat’sous à la Comédie!

Du 1er au 20 mars, La Comédie de Genève présente en co-production avec Le Théâtre 71 Scène Nationale de Malakoff et Llum Teatre, L’Opéra de quat’sous. Le chef d’œuvre du dramaturge Bertold Brecht et du compositeur Kurt Weil est mis en scène par Joan Mompart.

«L’Opéra de quat’sous fait cohabiter et confronte de manière festive et viscérale deux moyens de subsister: le commerce de la charité et la criminalité organisée, situés dans les rouages d’une probable monarchie constitutionnelle – image d’une démocratie déconnectée de ses pauvres, de son peuple», explique Joan Mompart, acteur et metteur en scène suisse aux rênes de cette nouvelle création. Alors que certains cherchent le meilleur moyen d’attendrir le cœur des passants et profiter de leur générosité, d’autres s’attèlent à trouver des solutions toujours plus efficaces pour voler. Pour le reste, il s’agit de se vendre au plus offrant… L’histoire suit plusieurs personnages dans le contexte d’une guerre de gang opposant Peachum, le «roi des mendiants» et Mackie, un dangereux criminel. La comédie dans cet environnement lugubre devient alors pour les protagonistes un outil essentiel pour la survie. La musique et le chant apportent une bouffée d’air frais, une échappée éphémère dans le monde des rêves et des fantaisies.

Les déshérités
«J’imagine les Mackie, les Peachum, les Jeanne-des-Lupanars d’aujourd’hui comme les gitans de mon enfance que je croisais au quotidien dans le quartier du Pont du travail de Barcelone, raconte Joan Mompart. Les plus déshérités c’étaient eux, et pourtant, il m’arrivait de surprendre des conversations animées où j’attrapais au vol des: « Aujourd’hui je vais faire fortune! » ou « je suis un prince, s’il me regarde, je le fends en deux… »» Le thème de l’Opéra de quat’sous, écrit en 1932 par Bertold Brecht en s’inspirant de The Beggar’s opera de John Gay (1728) avec une musique de Kurt Weil, est étonnamment proche d’une réalité actuelle. La situation des «roms» et celle des habitants du texte, tous deux exclus et forcés à organiser leur survie dans la mendicité et le vol, montrent de nombreuses similarités. «Je suis convaincu qu’aujourd’hui, l’Opéra de quat’sous parle d’eux», confie le metteur en scène.

Joan Mompart
Acteur et metteur en scène suisse, Joan Mompart est compagnon de longue route d’Omar Porras. Il a revêtu de nombreux premiers rôles sous sa direction: Don Quichotte, de Cervantes, le soldat de Ramuz, Sganarelle dans Dom Juan, entre autres. Il a fondé la compagnie Llum Teatre avec laquelle il a créé La reine des neiges à Am Stram Gram en 2010, basée sur le conte d’Andersen. Et plus récemment, On ne paie pas, on ne paie pas! de Dario Fo en 2013. Il fait partie de cette nouvelle génération de metteurs-en-scène qui proposent un théâtre où fraîcheur, ludisme et inventivité côtoient engagement politique, grande rigueur d’exécution et passion du texte et de la narration.

Guy Schneider

L’Opéra de quat’sous
Du 1er au 20 mars
Comédie de Genève
Bd des Philosophes 6, 1205 Genève
Tél. 022 320 50 01
www.comedie.ch

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …