dimanche , 22 octobre 2017
Accueil » Editions » Quand Noël nous livre ses histoires…

Quand Noël nous livre ses histoires…

Le 24 décembre, les enfants filent au lit sans chahuter avec des étoiles plein les yeux. S’ils ont été sages comme des images pendant le reste de l’année, le Père Noël viendra se glisser par la cheminée pour déposer les cadeaux tant espérés. Avec l’arrivée des premiers flocons, les histoires de Père Noël, de Saint-Nicolas ou de l’effrayant Père Fouettard résonnent au coin de la cheminée et préservent la magie chez les petits. Retour en enfance et découverte de ces histoires parfumées à l’odeur épicée des biscômes et des mandarines.

Les chaussettes trônent sur la cheminée, le sapin brille de mille feux et certains enfants déposent même un petit verre de lait accompagné de biscuits pour que le Père Noël puisse se reposer avant de repartir distribuer ses cadeaux. Période de traditions et de coutumes Noël s’accompagne de superstitions mystérieuses.

Croyances liées à la veillée du 24 décembre
Pour attirer la chance et se protéger contre la foudre ou le feu, la bûche de Noël doit être allumée en utilisant un morceau de celle qui s’est consumée l’année précédente. Si on allume des bougies, elles doivent brûler jusqu’au lendemain matin et ne pas être déplacées jusqu’à ce qu’elles soient éteintes. Pour bénéficier d’une bonne santé toute l’année, il est recommandé de manger une pomme la veille de Noël. Amoureux? Embrassez-vous sous le gui et la promesse de mariage sera assurée.

Le Père Noël
Contrairement à une certaine légende urbaine qui veut que ce soit la marque américaine Coca-Cola qui invente le Père-Noël en 1931, la tradition attribue ses origines à l’Europe du Nord. Il s’est popularisé aux Etats-Unis au XIXe siècle et son nom, Santa Claus, serait largement inspiré du Sinterklaas (Saint-Nicolas néerlandais). Il existe également certaines similitudes avec Julenisse, un lutin nordique qui distribue des cadeaux lors de la Midtvintersblot, et le dieu viking Odin qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves. Pour certains croyants, le Père Noël tire son origine de Saint-Nicolas.
Une légende russe affirme qu’il existe un 4e roi mage qui conduit un traineau tiré par des rennes. Celui-ci a renoncé à trouver le petit Jésus et comble désormais les enfants qu’il rencontre en cours de route.
L’image que nous avons aujourd’hui de ce symbole légendaire a été construite en plusieurs parties. C’est en 1821 que le pasteur Clément Clarke Moore rédige un conte sur Noël dans lequel un personnage sympathique se déplaçant grâce à des rennes apparaît. En 1823, il rédige un poème intitulé A visit from St. Nicholas qui sera publié dans le journal new yorkais The Sentinel et traduit dans le monde entier. En 1860, l’illustrateur caricaturiste du journal Harper’s Illustrated Weekly, Thomas Nast dessine le Père Noël tel que nous le connaissons actuellement et qui sera repris et légèrement modifié par la publicité de Coca-Cola en 1931.

Une demeure inconnue
Le lieu d’habitation du Père Noël diffère selon les pays. Les Norvégiens affirment qu’il habite à 50kms d’Oslo à Drøbak. Les Suédois pensent que sa demeure se situe à Gesunda, situé au nord-ouest de Stockholm et les Danois l’établissent au Groenland. Les Américains ont décrété que le Père Noël habitait au Pôle Nord mais les Finlandais ont rectifié car il était impossible pour les rennes de pouvoir s’y nourrir. Son domicile a donc été placé en Laponie mais comme l’endroit était trop isolé, le Père Noël «a déménagé» près de Rovaniemi, où un village lui est consacré.
Pour ses vacances d’été, une maison lui a été attribuée dans les Laurentides, au Québec et c’est dans le Pacific que l’île de Christmas abrite sa résidence secondaire.

Ses rennes
Jusqu’au XXe siècle, le Père Noël a huit rennes: Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Eclair et Tonnerre. Rodolphe a été créé en 1939 par Robert L. May. Le poète imagine une histoire où le Père Noël doit affronter des conditions météorologiques si difficiles que seul le nez lumineux de Rodolphe lui permet de braver la tempête et distribuer tous ses cadeaux à temps.

Saint-Nicolas et le Père Fouettard
Nicolas de Myre était un martyre chrétien qui a vécu au IVe siècle près d’Antalya, en Turquie. Ses dépouilles sont rapatriées par des marchands italiens au XIe siècle lors des Croisades. Définies comme miraculeuses, la légende veut que les reliques aient ressuscité trois enfants découpés par un effroyable boucher à Bari. Désormais, Saint-Nicolas est présenté comme le saint protecteur des tout-petits. C’est en sa mémoire que chaque 6 décembre, surtout dans les pays d’Europe du Nord et de l’Est, un personnage habillé en Saint-Nicolas se rend, à dos d’âne, dans chaque maison pour offrir des cadeaux aux enfants sages. C’est au XVIe siècle que l’épouvantable Père Fouettard fait son apparition et punit les plus désobéissants. Certaines légendes affirment que ce personnage sinistre est en fait le boucher qui avait tué les enfants en Italie.
En Suisse, Saint-Nicolas et le Père Fouettard se rendent dans les maisons et les écoles. Après avoir écouté le petit dicton récité par les plus jeunes, ils distribuent noix, mandarines et autres friandises. Saint-Nicolas dispose d’un livre dans lequel il consulte la liste des enfants sages. Les garnements seront grondés.

Noël à la Poste
Chaque année, plus de 10’000 lettres sont envoyées au Père Noël ou à Saint-Nicolas. Une opération spéciale et mise en pied par la poste, ce sont cinq collaborateurs qui travaillent dans la filiale à Chiasso qui se chargent de répondre à tous les enfants. Qu’elles soient adressées au chemin du Paradis, au Pôle Nord ou dans la voie lactée, toutes ces lettres ne sont pas renvoyées avec l’estampille «Destinataire inconnu». Une réponse se fait en français, en allemand, en italien ou en anglais et un petit cadeau est envoyé à l’expéditeur. L’oblitération est effectuéepar l’office de poste Berne-Bethlehem.

Des parents débordant d’imagination
Pas toujours facile de répondre à toutes les interrogations de vos enfants sans détruire les mythes de Noël. Quelques anecdotes: Les familles 2.0 axées technologie affirment à leurs enfants que chaque personne est reliée à un iPad détenu par un des lutins du Père Noël. S’il fait des bêtises, une notification sera directement envoyée et les cadeaux de fin d’année seront compromis. Plus classiques, certains revêtiront le costume rouge et blanc pour conserver la fantaisie et d’autres expliqueront que le Père Noël est partout et c’est pour ça qu’on l’aperçoit dans différents lieux en ville. Si vous voulez que le Père Noël s’adresse directement à vos enfants, rendez-vous sur le site www.portablenorthpole.com. Cette page internet permet de personnaliser vos messages et d’obtenir gratuitement une petite vidéo du Père Noël adressée à vos chères têtes blondes.

Joyeux Noël!

Voir également

Vivez l’expérience de soi

Voisines et amies, les Genthosiennes Anne-Virginie Lucot, astrologue humaniste, et Cristina Dellamula, coach de vie …