dimanche , 22 avril 2018
Accueil » Editions » Les Chèvres de Touvière

Les Chèvres de Touvière

Bordée de magnifiques champs verdoyants et fourmillant d’activités La Touvière est une ferme biologique située à Meinier. Pommes, raisins, jus, céréales et depuis quelques temps, plantes aromatiques, médicinales, œufs et viande de porc sont produits par plusieurs jeunes paysans qui travaillent la terre dans le respect de l’environnement. Cette offre variée sera bientôt complétée par l’installation de la première chèvrerie bio du canton. Un projet qui promeut le contact entre le paysan et le consommateur et qui redonne un sens à nos habitudes alimentaires.

Connue pour accueillir chaque été le Festival de musique classique Amadeus, la Touvière est une ferme pas comme les autres. Loin de se reposer sur leurs bottes de foin, les paysans qui y travaillent veulent faire bouger les choses et revaloriser l’agriculture de proximité. «Savoir qui a planté la salade qui se trouve dans l’assiette ou connaître l’éleveur de poules qui nous a vendus la douzaine servi au repas de midi…» Lancés dans le projet TourneRêve avec d’autres producteurs, les paysans de la Touvière participent à la préparation de sacs emplis de produits régionaux, élaborés pour et par l’acheteur. A l’heure où les habitudes alimentaires de notre société sont remises en questions, ces paysans proposent une alternative solidaire et plus saine. C’est dans cette optique que Grégoire Czech et Sophie Regard se lancent dans la première chèvrerie biologique du canton établie à la Touvière.

Sur le terrain
Il y a 40 ans, la Touvière abritait des vaches et les locaux n’ont pas beaucoup changés. Pour accueillir la soixantaine de chèvres prévues pour le projet, les lieux devront être restaurés et mis aux normes. Choisies pour leur robustesse, la qualité et l’abondance de leur lait, 60 Toggenbourg seront amenées de Fribourg. Résultat? Bûches, fromages frais, crottin… seront élaborés par les paysans. Le fourrage, le grain et la paille seront achetés sur place. De la nourriture aux soins promulgués aux animaux en passant par les produits de nettoyage, tout sera conforme aux normatives du label bio.

Un système de financement original
De la salle de traite à la construction de la fromagerie et des enclos pour les bêtes, les travaux sont onéreux. La somme calculée s’élève à Frs 300’000 Frs. Pour parvenir à récolter l’argent nécessaire, un système de financement original a été mis sur pied. Vous pouvez parrainer et donner un nom à une des adorables chèvres. Visites, fromages et «repas Terroir» sont compris dans le forfait. Un abonnement peut être conclu avec les paysans afin de recevoir les produits désirés selon un calendrier fixé avec le consommateur. La Cheese bank est un système de prêt avec taux d’intérêts en fromage.
Les premières bêtes arriveront au printemps. Restez attentifs puisque des Journées portes ouvertes seront organisées.

Vanesa Dacuña Rodriguez

 

www.touviere.ch
FB: Les Chèvres de la Touvière

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …